Budget territorial : Réactions…

21 février 2013
0 Commentaire(s)

Le budget territorial a su faire sa place dans l’estime de plusieurs politiciens.

Si le gouvernement avait déjà annoncé l’an passé que la disette budgétaire allait durer, l’exercice financier 2013-2014 semble avoir réussi son objectif : faire patienter.
Même s’il est allé à la pêche aux solutions en dialoguant avec les résidents ténois, le ministre des Finances a avoué qu’il n’avait pas réussi à tout inclure dans ce nouveau budget. C’est le cas du secteur artistique, qui contrairement à ce qui avait été demandé à Yellowknife, n’a pas reçu d’aide supplémentaire. Le maire de Yellowknife, Mark Heyck, estime tout de même que ce budget possède des investissements bénéfiques pour la population. « Que ce soit pour le bien-être de la communauté ou pour le traitement des toxicomanies, il semble y avoir des investissements pour soutenir le travail souhaité pour notre collectivité. » En ce qui concerne la décentralisation, le maire de la capitale ténoise dit apprécier les besoins des autres collectivités et respecte cette tendance faite dans le respect du maintien de la qualité des services dans sa ville. Il mentionne toutefois vouloir intervenir dans le futur sur l’inégalité de la répartition des subventions accordées aux municipalités. « Nous avons presque la moitié de la population territoriale à Yellowknife, et ne recevons néanmoins qu’environ 11 à 13 % du budget partagé entre toutes les collectivités ténoises. »
Bien sûr, les bonnes nouvelles du budget 2013 pour la ville de Hay River réjouissent la députée de Hay River South. « Ce ne sont pas des gains énormes, mais ce sont des pas dans la bonne direction et des choses que nous demandions depuis longtemps. » Jane Groenewegen liste les postes au sein de la fonction publique d’un gouvernement territorial qui a décidé de se décentraliser. Elle se réjouit de l’impact pour la seconde ville en importance des TNO alors que résonnent encore les propos du ministre des Finances, Michael Miltenberger : « Un emploi en région équivaut à 10 emplois à Yellowknife », alors qu’il a commenté l’annonce la décentralisation de 18 postes au profit des collectivités en plus des 11 nouveaux postes créés en région.
La députée de Hay River poursuit sur le retour du programme de traitement des toxicomanies au sein du Centre correctionnel de Hay River (339 000 dollars) et sur le financement, cette année, des activités de planification visant un programme communautaire de sages-femmes à Hay River en 2014 (une portion des 449 000 dollars destinés à la croissance de ce service aux TNO).
Quant à lui, Bob Bromley, député de Weledeh, n’est pas surpris par ce budget de continuité et avance qu’il s’attendait à ne pas retrouver plusieurs des dépenses qu’il aurait aimé voir dans le prochain exercice financier. Il reste tout de même confiant pour le futur. « Du côté des députés, nous avons réussi dans le dernier budget à bonifier le financement pour certaines de nos priorités respectives. Je pense que cette possibilité demeure. » Bob Bromley explique qu’il est satisfait de retrouver ces bonifications dans le nouveau budget, il évoque 1,25 million de dollars pour la petite enfance et 1,7 million de dollars du budget des infrastructures énergétiques.