Demande au CRTC : Radio communautaire francophone

04 juin 1999
0 Commentaire(s)
La radio communautaire francophone de Yellowknife vient de franchir une étape importante la menant vers sa mise en service.

La radio communautaire de Yellowknife vient de franchir une étape cruciale : la demande d'un permis de diffusion au CRTC.

Un tel permis permettrait d'obtenir une antenne, une fréquence et un studio appartenant à la radio communautaire francophone de Yellowknife. Selon les plans actuels, on installerait le studio dans le bureau de l'Association franco-culturelle de Yellowknife situé sur la 48e rue. Il s'agirait d'un studio modeste dont l'antenne de diffusion aurait une puissance de 50 watts.

«Le coût des installations tournera autour de 45 000 $ », explique l'agent de développement de la radio, Marc Duchesne. Maintenant, une demande de permis de diffusion au CRTC est rarement acceptée du premier coup.

«Souvent le CRTC retourne la demande pour qu'on y apporte quelques modifications ou qu'on y ajoute quelques détails. C'est quelque chose de fréquent et la majorité des demandes doivent être révisées », explique Marc.

Une fois que le CRTC donne le feu vert au projet, l'affaire n'est pas automatiquement dans le sac. La mise en service d'une nouvelle station de radio doit d'abord être étudiée lors d'audiences publiques tenues à Ottawa. «Le projet devrait être accepté sans problème puisqu'une radio communautaire francophone n'entre pas en compétition avec les autres stations de Yellowknife », spécifie Marc.

Si tout va bien, la radio communautaire francophone de Yellowknife devrait diffuser ses premières émissions en février ou mars 2000. Pour débuter, 15 heures par semaine seront consacrées au contenu local, alors que le reste du temps d'antenne sera comblé par des émissions de l'ARC et du Réseau Francophone d'Amérique.

«Puisque la radio sera en ondes de 6 heure du matin à minuit et que le nombre de bénévoles, pour l'instant, est limité, le fait d'appartenir à ces deux réseaux aidera à combler le temps d'antenne», indique Marc.

Malgré tout, le recrutement de bénévoles va bon train. Grâce aux outils de promotion (macarons, affiches, autocollants) ainsi qu'aux visites dans les écoles, une équipe de bénévoles dynamiques sera prête pour l'automne prochain.

«Les parents des enfants en classe d'immersion sont très réceptifs et enthousiasmes à l'idée que leurs enfants puissent participer à une émission de radio qui leur donne l'opportunité de pratiquer leur français», souligne Marc.

En attendant l'obtention de sa propre fréquence et de sa propre antenne, la radio francophone de Yellowknife continue de diffuser son émission tous les dimanches de 9 h à midi, sur les ondes de CKLB 101,9 fm. Prenez note, toutefois, que du 13 juin au 5 septembre l'émission sera diffusée les dimanches de 18 h à 21 h.