Le projet se concrétise : Radio communautaire de l'Arctique de l'Ouest

23 janvier 1998
0 Commentaire(s)
Avec l'annonce d'une subvention spéciale de 34 000 $ par le ministère du Patrimoine canadien, les bénévoles du comité de la radio de l'AFCY se sont assurés de ne pas agir à l'aveuglette dans le dossier de l'implantation d'une radio communautaire de langue française dans l'Arctique de l'Ouest.

L'Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY) a reçu en décembre dernier une subvention de 34 000 $ afin de permettre la réalisation des étapes préliminaires de son projet d'implantation d'une radio communautaire. Cette subvention du ministère du Patrimoine canadien a été puisée dans l'enveloppe de son programme d'appui aux organismes et aux institutions des communautés de langue officielle - radio communautaire).

Lors d'une réunion lundi le 19 janvier, le comité de la radio de l'AFCY a aussi planifié l'ajout d'une troisième heure à son émission "À propos d'autre chose" dès son émission du 1er février 1998. Désormais, la diffusion commencera de 11 h et se terminera à 14 h. Devant l'afflux de bénévoles intéressés dans la production radiophonique, l'émission sera divisée en deux blocs d'une heure trente généralement réalisés par deux équipes différentes. Il y a actuellement neuf équipes de production comptant un ou plusieurs membres.

En ce qui concerne le projet d'une radio communautaire, cette idée commence peu à peu à se concrétiser. La subvention reçue servira à réaliser d'ici le 31 mars 1998 une étude technique sur la faisabilité d'un tel projet.

Selon Francine Labrie, agente de développement à l'AFCY et bénévole au comité de la radio, le mémoire technique qui résultera de cette étude de faisabilité technique devrait contenir différents scénarios ainsi que les exigences techniques et financières qui y sont associées.

En effet, il existe plusieurs possibilités. On peut penser à un projet de radio communautaire de langue française pour la région de Yellowknife seulement, un projet pour les deux villes riveraines du Grand lac des Esclaves (Hay River et Yellowknife) ou, en ajoutant Fort Smith, pour couvrir les trois principales communautés francophones de l'Arctique de l'Ouest.

Les bénévoles du comité de la radio ont convenu qu'il serait possible de se baser sur une production de deux journées d'émission par semaine dans la programmation initiale.

Une autre possibilité soulevée concerne la réaffectation de l'équipement servant actuellement à retransmettre le signal de Radio Canada.

La prochaine réunion du comité de la radio sera le 16 février prochain.