Chronique TNO Santé : Quand ça ne va pas… Les troubles de la personnalité.

18 octobre 2012
0 Commentaire(s)


D’après l’Oxford Textbook of Psycholpathologiy (1999), la personnalité est considérée aujourd’hui comme un modèle complexe de caractéristiques psychologiques imbriquées qui sont pour la plupart inconscientes, qui ne se modifient pas facilement et qui s’expriment automatiquement dans presque tous les aspects du fonctionnement. Les troubles de la personnalité sont courants dans la population générale, causant non seulement une grande détresse personnelle et familiale, mais entravant également le fonctionnement social. Les données existantes offrent un profil très restreint des troubles de la personnalité au Canada. Des situations ou des événements précis déclenchent les comportements d’une personne atteinte d’un trouble de la personnalité. En général, ces personnes ont de la difficulté à s’entendre avec les autres et peuvent être irritables, exigeantes, hostiles, craintives ou manipulatrices.

Types de troubles de personnalité
Les troubles de la personnalité prennent plusieurs formes et leur classification est arbitraire. Chaque personne est unique et peut présenter une combinaison de modes de comportement.
Trouble de la personnalité limite : Instabilité des relations interpersonnelles, de l’image de soi et des affects, et impulsivité prononcée.
Personnalité antisociale : Irrespect et violation des droits des autres.
Personnalité histrionique (hystérique) : Émotivité et quête d’attention excessives.
Personnalité narcissique : Caractère pompeux, besoin d’admiration et manque d’empathie.
Personnalité évitante : Inhibition sociale, sentiment d’inadéquation et hypersensibilité à une évaluation négative.
Personnalité dépendante : Comportement de soumission et d’accrochage associé à un besoin excessif qu’on s’occupe de la personne.
Personnalité schizoïde : Détachement des relations sociales et éventail restreint d’expression émotionnelle.
Personnalité paranoïaque : Méfiance et suspicion par lesquelles les motifs des autres sont interprétés comme étant malveillants.
Personnalité obsessionnelle-compulsive : Préoccupation concernant la discipline, le contrôle et le perfectionnisme.
Personnalité schizotypique : Malaise aigu dans les relations étroites, distorsions cognitives ou perceptuelles et excentricités du comportement.

Symptômes (troubles de la personnalité)
- Difficulté à s’entendre avec les autres. La personne peut être irritable, exigeante, hostile, craintive ou manipulatrice.
- Les modes de comportement dévient de façon marquée des attentes de la société et demeurent constants avec le temps.
- Le trouble affecte la pensée, les émotions, les relations interpersonnelles et le contrôle des impulsions.
- Le mode de comportement est inflexible et se manifeste dans toutes sortes de situations.
- Le mode de comportement est stable ou de longue durée, et se déclare en enfance ou à l’adolescence.

Stratégies proposées
- Les troubles de la personnalité sont difficiles à traiter à cause du refus d’accepter la présence d’un problème.
- Cherchez de l’aide auprès d’un professionnel de la santé et obtenez un diagnostic formel, si possible, allez cherchez un deuxième avis.
- Essayez de trouver des façons de renforcer l’estime de soi de la personne souffrante.
- Doucement, mais fermement, remettez en questions les fausses conceptions et cognitions erronées (p.ex. Elle est vraiment contre moi, je suis complètement nul).
- Encouragez la personne à s’exprimer soit verbalement, soit par l’écriture, la musique ou le sport.
- Dans la mesure du possible, ne vous laissez pas manipuler par des menaces

Ressources à consulter :
- Santé Canada : Rapport sur les maladies mentales au Canada, Ottawa, Canada, 2002 http://www.hc-sc.gc.ca/pphb-dgspsp/publicat/miic-mmac/index.html
- Fondation canadienne de la recherche en psychiatrie : Quand ça ne va pas, Toronto, Canada 2005
- Borderline personality disorder : www.borderlinepersonality.org