Journées TNO à Ottawa : Promotion, dévolution et discussion

07 février 2013
0 Commentaire(s)

Pour la première fois dans l’histoire de l’Assemblée législative, les Territoires du Nord-Ouest se sont promus à Ottawa à l’occasion d’une semaine de rencontres avec le gouvernement fédéral. Pendant ces journées, de multiples questions ont été discutées et les priorités ont été mises de l’avant.

 

Du 28 janvier au 1er février, une imposante délégation ténoise composée de représentants du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, de membres de gouvernements autochtones et de chefs d’entreprises a séjourné dans la capitale nationale du pays.

Lors des Journées TNO, les membres de la délégation ont assisté et pris part à des réunions où ils ont discuté de moyens de peaufiner le partenariat avec le gouvernement fédéral pour faire avancer les objectifs de la Stratégie pour le nord du Canada, qu’elle soit prospère et autosuffisante pour les résidents du Nord.
Le premier ministre Robert McLeod a animé plusieurs de ces rencontres où il a transmis les priorités de son gouvernement. Le projet de dévolution des pouvoirs fédéraux fut celui qui se situait en tête de liste. « Les négociations sont entamées depuis plus de 12 ans quant au transfert des responsabilités du territoire et des ressources. Je pense que tout le monde a été content de constater que des progrès ont été faits », a exprimé le premier ministre des TNO. Il a ajouté que le gouvernement attend désormais la date de la signature du transfert d’ici la fin du mois de février et la phase active du projet, prévue pour avril 2014. Ces accords permettront au gouvernement territorial d’obtenir une indépendance dans la prise de décisions et accorderont une forme de pouvoir aux gouvernements autochtones, actuellement impliqués dans le processus de transfert des responsabilités. « Nous disposons d'une solide expérience de réussite par l’entremise des partenariats avec les gouvernements autochtones. Le TNO est le foyer de sept gouvernements autochtones, chacun avec ses propres droits, territoires et priorités. Nous savons ce qu'il faut pour concilier les intérêts multiples de tous, trouver un terrain d'entente et faire avancer les grands projets et les initiatives », a exprimé le premier ministre.
Également abordé pendant les échanges : l’amélioration de la réglementation et la gestion responsable de la vallée du Mackenzie ainsi que de la route du Mackenzie, la liaison par fibre optique, les initiatives d’hydroélectricité et des solutions de logements.

Monsieur McLeod a affirmé que ce passage à Ottawa ne « visait pas que le gouvernement fédéral […], nous avons pensé que nous serions en mesure d'obtenir plus de réunions et d'obtenir plus de couverture médiatique et de faire la promotion de nos priorités en ayant ce grand groupe pour montrer que nous sommes travaillons tous ensemble ». Il a de plus allégué que le message a semblé être saisi par Ottawa.

Présent au parlement lors de ces journées d’échanges, le député du Nouveau Parti démocratique, Dennis Bevington, a rencontré les représentants de la circonscription électorale qu’il représente. « L’opposition a eu l’occasion de rencontrer la délégation ténoise et nous avons eu la chance de discuter avec eux ».
Monsieur Bevington a souligné les progrès réalisés par le premier ministre dans l’évolution du projet du transfert des responsabilités en y augmentant le nombre de Premières Nations impliquées. Aussi, il a fait remarquer qu’encore certaines préoccupations ne sont pas bien développées et qu’il souhaite que le gouvernement des TNO soit capable d’appliquer les mesures qu’il a compté prendre avec ces ententes sur le transfert des responsabilités.


À l’œil de Robert McLeod, les Journées TNO à Ottawa furent un succès : « Nous devrons maintenant le faire plus fréquemment ». Cependant, il a admis qu’il est presque impossible que ces réunions d’envergure se produisent à Yellowknife en raison de la difficulté à faire venir les politiciens fédéraux dans la ville.

Enfin, Monsieur Bevington a annoncé la venue du chef du NPD, Thomas Mulcair, à Yellowknife dans deux semaines où il aura la chance de rencontrer Bob McLeod et rencontra les gens de la circonscription.