Des célébrations plus modestes : Projet Franco-Nord

05 novembre 1999
0 Commentaire(s)
Depuis près de 6 mois, les communautés francophones du Nord canadien (Yukon, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut) travaillent sur un projet d’envergure visant à affirmer la présence dynamique des francophones dans le Grand Nord canadien au seuil du XXIe siècle. Une demande d’aide financière totalisant 740 000 dollars avait été présentée Programme des partenariats du millénium du Canada. Un total de 33 activités et de 95 événements dans les trois territoires du Nord devait marquer le passage au nouveau millénaire.

Les célébrations auront toujours lieu, mais seront plus modestes. Ainsi 11 activités comprenant 48 événements ont reçu une aide financière de 103 649 $.

Il faut dire que dans la demande initiale, un projet ambitieux de rallye de motoneiges pour relier les trois territoires était évalué à plus de 400 milles dollars.

Dans le cadre des célébrations du millénaire, chacun des territoires offrira quelques activités qui leur sont propres. Au Yukon, une aide financière a été accordée pour supporter un sommet sur l’éducation et une participation active au festival " Frostbite ". Aux T.N.-O., un concert de violon et de gigue sera présenté dans le cadre de l’Assemblée générale annuelle de l’Association des Métis des T.N.-O. et un spectacle du groupe acadien Le grand dérangement. Au Nunavut, l’AFN présentera un symposium sur le chamanisme.

D’autre part, cinq activités conjointes aux trois territoires, représentant 32 événements, seront offertes pour ces célébrations. Il y aura un festival du film en français, une édition spéciale pan territoriale du journal L’Aquilon, le concours du prix littéraire du millénaire, une exposition de photographies du Nord et des ateliers de sculptures sur glace. Afin de contourner le problème d’une aide financière moindre que prévue, certaines activités moins dispendieuses seront mises en ¦uvre. On parle notamment d’une exposition d’¦uvres d’art aux Jeux de l’Arctique qui auront lieu Whitehorse en l’an 2000. De plus, afin de remplacer le rallye de motoneige qui devait relier Whitehorse, Yellowknife et Iqaluit, la Fédération Franco-TéNOise veut lancer un projet de course de motoneige sur le Grand lac des Esclaves entre Hay River et Yellowknife. Les profits de cette activité seront remis à la Fondation de l’hôpital Stanton. Par ailleurs, l’Association des parents francophones de Yellowknife a reçu confirmation pour une aide financière de 58 650 $ pour leur projet intitulé " luminosité ".

Ce projet aidera les élèves à entrer dans le XXIe siècle par l’expression artistique. Les jeunes concevront les cinq panneaux d’un mobile de vitrail, qui décorera le foyer de la seule école francophone des Territoires du Nord-Ouest.

Reflétant l’identité franco-nordique de leurs créateurs, les vitraux seront réalisés par un artiste reconnu pour sa maîtrise des différentes techniques de fabrication et pour l’inspiration nordique de ses thèmes. Au cours de l’année, un programme d’études sous la direction d’un professionnel du vitrail permettra aux élèves de s’initier à cet art, de sa conception à sa production. C’est lors de ces ateliers que seront réalisés 13 vitraux, dont les couleurs et la lumière animeront les fenêtres dès la rentrée scolaire 2000.