Honneur et reconnaissance : Prix national pour Heather Bilodeau

Heather Bilodeau (Photo : Vincent DesForges)

Heather Bilodeau (Photo : Vincent DesForges)

Heather Bilodeau, enseignante d’anglais à l’école Allain St-Cyr a reçu le prix du premier ministre de l’excellence en éducation le 12 mai, à Ottawa.

 

Heather Bilodeau fut parmi les 33 enseignants de partout au Canada qui ont vu leur mérite reconnu et récompensé par le prix du premier ministre de l’excellence en éducation.

Ces prix rendent hommage aux enseignants des niveaux primaires et secondaires dans toutes les disciplines scolaires depuis 1993. Les lauréats sont honorés pour leurs réalisations exceptionnelles en éducation et pour leur engagement à préparer les élèves à une économie numérique et innovante.

C’est cet angle technologique, en plus des talents d’enseignement de Mme Bilodeau qui a retenu l’attention des juges. L’enseignante au secondaire à l’école francophone Allain St-Cyr a intégré la technologie à ses stratégies d’enseignements. Elle inclut l’utilisation d’un smartboard et de présentations vidéo dans ses cours d’anglais.

Selon Mme Bilodeau, la technologie n’est qu’une partie de l’enseignement. Celle-ci permet une meilleure calibration du programme scolaire vis-à-vis les besoins d’apprentissage des jeunes : la technologie en éducation permet de faire des ajustements en cours de route. Toujours selon la récipiendaire du prix d'excellence, la vraie différence réside dans les élèves eux-mêmes : « L’enseignement ne se fait pas dans un vide. Les élèves vont au-delà des attentes. Ils viennent en classe avec plein d’énergie. Ils sont prêts et ils veulent apprendre. »
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.