Charrette de l’énergie : Préparer le Plan d’énergie 2013

06 décembre 2012
0 Commentaire(s)
Leanne Robinson d’Arctic Energy Alliance consulte Tom Makepeace de Hay River, Dwight Redden d'ATCO Electric, Joe Handley d'Aurora Wood Pellets et Kirk Dolphus de l'IIT afin de déterminer quels sont les points qui seraient importants à retenir. (Crédits photos : Pat Kane)

Leanne Robinson d’Arctic Energy Alliance consulte Tom Makepeace de Hay River, Dwight Redden d'ATCO Electric, Joe Handley d'Aurora Wood Pellets et Kirk Dolphus de l'IIT afin de déterminer quels sont les points qui seraient importants à retenir. (Crédits photos : Pat Kane)

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest a consulté plusieurs experts ainsi que la population au cours de la Charrette de l’énergie qui s’est tenue du 20 au 23 novembre dernier.
 

Plus de 120 participants se sont réunis à Yellowknife pour parler d’énergie. Des représentants de gouvernements autochtones et d’entreprises, des spécialistes de l’énergie, des organisations non gouvernementales et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest ont engagé des discussions sur ce que pourrait signifier le transfert des responsabilités avec la planification énergétique.
Dave Nightingale, directeur de la planification énergétique au GTNO, a souligné que lors de la première soirée, ils ont discuté de l’énergie qui est une problématique mondiale et de ses répercussions dans son ensemble. Également, les conférences présentées lors de l’ouverture de cette réunion furent plutôt générales, elles se sont consacrées aux enjeux clés et cela a permis de mettre l’énergie locale en contexte avant de pouvoir commencer à dresser son portrait, comme le veut le projet Charrette de l’énergie. Entre autres, les points importants tournaient autour de l’inaccessibilité à la sécurité énergétique, du Nord qui est exposé à la fluctuation du prix des produits pétroliers.
Le lendemain, ils ont travaillé à essayer de trouver des réponses à ces problématiques, à regarder des options d’alimentation énergétique et des façons d’y parvenir. Ils se sont aussi posé des objectifs tels que déterminer le but du plan d’énergie, améliorer les coûts pour que cela devienne abordable, réduire l’impact environnemental, assurer l’approvisionnement en énergie, élever les priorités dans les collectivités pour les questions autochtones et voir plus d’implication de leur part, utiliser l’énergie pour développer l’économie du Nord, etc. M. Nightingale a tenu à mentionner que « tous les commentaires et suggestions recueillis ont été récoltés et mis dans un rapport des résultats de la Charrette de l’énergie qui sera remis au gouvernement au début du mois de janvier 2013 et dont il se servira pour rédiger le Plan d’énergie 2013 ».
Enfin, la dernière journée a servi à la structuration du rapport final de la Charrette de l’énergie qui sera déposé en mars prochain.

Population ravie
Andrew Robinson, un consultant de projets d’énergie qui était présent lors des trois journées consacrées à la Charrette a précisé qu'il était plaisant de voir le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest faire des consultations. « Ils demandaient aux gens leurs opinions et ils semblaient vraiment nous écouter », a-t-il dit.