Mois de la prévention du VIH : Plus de prévention, moins d’infection

22 novembre 2012
0 Commentaire(s)

Novembre est le mois de la prévention du VIH/sida à Yellowknife et pour l’occasion, différents organismes promouvront le mouvement.

 

En collaboration avec l’Administration des services de santé et des services sociaux de Yellowknife, le Conseil sur la condition de la femme des Territoires du Nord-Ouest et le Réseau TNO Santé en français lancent une campagne de sensibilisation au VIH/sida auprès de la population de Yellowknife pour la durée du mois de novembre.
Selon Santé Canada, des milliers de Canadiens continuent de contracter l’infection au VIH (virus d’immunodéficience humaine) et le sida (syndrome d’immunodéficience acquise). Il est important de rappeler que le sida est mortel, malgré qu’il existe des médicaments palliatifs. Il est donc nécessaire de reconnaître les symptômes, les méthodes de prévention et les adresses pour aller se faire tester. Le coordonnateur du Réseau TNO Santé en Français, Jean de Dieu Tuyishime, mentionne que le nombre d’infections transmises sexuellement continue d’augmenter depuis les cinq dernières années, mais pas particulièrement aux TNO. Cependant, il précise que l’incidence de la chlamydia est dix fois plus élevée aux Territoires que dans le reste du pays et que l’incidence de la gonorrhée aux TNO est sept fois supérieure à celle du reste pays.
Sensible à la gravité de ce fléau, le Réseau TNO Santé en français a pris l’initiative d’organiser plusieurs activités d’information durant le mois en cours. Il s’agit de kiosques dans les lieux publics qui ont pour but de diffuser de l’information concernant la transmission, la protection et sur la façon de faire un test de dépistage si l’on veut savoir si nous sommes atteints du virus. Les ateliers ont lieu dans les écoles, les bars et les centres commerciaux où il est possible de sensibiliser le plus de gens possible. Le réseau mise également sur les communications dans les médias et des affiches placées à la vue de tous.
Il y a une raison particulière à ce que la campagne dure un mois. M. Tuyishime explique que le 1er décembre est la Journée mondiale de lutte contre le sida et que le Réseau TNO Santé en français trouvait qu’une seule journée ne suffisait pas. Il s’est donc décidé à consacrer un mois à ce fléau. Les récentes données se faisant encourageantes, M. Tuyishime souligne que « des statistiques sont en train de prouver qu’il y a moins de gens atteints du virus ».
Profitant de l’événement, le Réseau TNO Santé en français a lancé un concours de vidéos en lien avec la prévention du sida auquel peuvent participer les jeunes et le public adulte. Les vidéos doivent refléter la vision des jeunes et des moins jeunes en ce qui a trait à la maladie. Cela peut être de façon humoristique, ludique, etc., pourvu que la vidéo décrive leur façon de voir ce tabou. Les trois meilleures vidéos de chaque catégorie remporteront des prix en argent. Plus de détails pour ce concours se retrouvent sur le site web du Réseau TNO Santé au www.reseautnosante.ca.