Des propositions sont attendues sous peu : Pipeline dans la vallée du Mackenzie 1ère partie

20 juillet 2001
0 Commentaire(s)
Les Territoires du Nord-Ouest connaissent une ruée vers le gaz naturel. Les compagnies s'activent et certaines rumeurs circulant dans l'industrie affirment qu'une proposition en vue de construire un pipeline dans la vallée du Mackenzie pourrait être déposée prochainement.

« Certaines compagnies étudient la possibilité d'un pipeline qui relierait le delta du Mackenzie avec l'Alberta, sans nécessairement relier Prudhoe Bay en Alaska », soutient l'économiste principal du secteur des minerais, du pétrole et du gaz au GTNO, Calvin Brackman.

Ce dernier s'attend à ce que de sept à quinze puits exploratoires soient forés dans la région du Mackenzie l'hiver prochain.

Depuis deux ans, le gouvernement du Canada a accordé quinze terrains pour des fins d'exploration et a reçu des engagements de la part des compagnies. Celles-ci souhaitent investir une somme totalisant 750 millions de dollars au cours des cinq prochaines années.

Cinq propositions concernant la construction d'un pipeline sont présentement à l'étude. Il est question d'un pipeline reliant uniquement le delta du Mackenzie avec l'Alberta et qui aurait la capacité de transporter 1,6 milliard de pieds cubes de gaz naturel par jour. À cette proposition se greffe la possibilité de construire un autre pipeline, sur la terre ou au large dans les eaux peu profondes de l'océan Arctique, reliant Prudhoe Bay en Alaska au delta du Mackenzie.

Puis, il y a également une proposition de construire le pipeline via le Réseau du transport du gaz naturel de l'Alaska avec ou sans l'embranchement vers la route Dempster. Ces deux propositions sont bien moins prometteuses pour les territoires du Nord-Ouest en termes de dividendes, selon Calvin Brackman.

« Nous ne voulons pas que notre projet soit reporté à cause des politiques de l'Alaska », soutient l'économiste, en faisant référence à une loi américaine qui bloque la construction d'un pipeline sous-marin.