Petit sujet litigieux

14 avril 2000
0 Commentaire(s)
Ça fait longtemps que je veux écrire là-dessus. Aujourd'hui, je me décide. C'est quoi le petit sujet litigieux? C'est la cigarette ou disons de façon plus générale, le tabac. Est-ce vraiment là un petit sujet. Sans doute pas, par les temps qui courent.

Ici, à Yellowknife, nous avons eu à subir les affres des règlements municipaux. Plus le droit de fumer nulle part. Ce n'est pas la nocivité de la cigarette que je conteste, mais la façon dont on s'y prend pour sauver le monde. Un vent de droite, je dis bien de droite, fait en sorte que des personnes bien intentionnées ont décidé de sauver le monde et, bien sûr, les fumeurs font partie du monde des pestiférés.

C'est vrai que la cigarette est mauvaise pour la santé, qu'elle peut causer de graves maladies, etc. Je suis d'accord avec ça. Par contre, la cigarette est encore légale, à ce que je sache, et tant que les gouvernements conservent cette vache à lait (voire à taxes), de grâce, n'exagérez rien et laissez les gens se sauver eux-mêmes.

Je suis d'accord de ne pas fumer au travail! Je suis d'accord qu'on réserve des places ou des salles pour les non fumeurs. Mais il y un bout à tout. Le vent de droite qui souffle sur le pays est impressionnant! Oui, on crie contre les fumeurs, sur l'argent qu'ils coûtent au système de santé, sur la fumée de seconde main, etc. Un instant. Les fumeurs paient largement en taxe les soins de santé dont ils ont besoin. Pourquoi croyez-vous que la cigarette soit toujours légale. Parce que ça rapporte des sommes d'argent faramineuses. Donc, ne criez pas trop fort que les fumeurs coûtent cher à la société. Ils rapportent de l'argent en taxes, et encore plus que vous pensez.

La fumée des fumeurs aspirée par les non fumeurs. Encore une autre chose qui est exagérée à outrance! Un poêle à bois cause plus de dommages que la cigarette. Un poêle à bois cause plus de problèmes respiratoires que la cigarette.

Il faudrait peut-être laisser vivre le monde. Les non fumeurs enragés ne sont pas obligés de se mettre dans des situations où ils se sentent menacés. N'allez plus chez vos amis fumeurs. Regardez les fumeurs avec un petit air méprisant (fait vécu).

Non mais! Laissez donc le monde tranquille! À Vancouver, il y a des édifices non fumeurs. Pensez-y. Vous payez 1000 $ par mois, et on vous met à la porte si vous fumez. Incroyable. Ne venez pas me dire que votre fumée va aller contaminer vos voisins. Quand même!

Vous l'avez deviné... je suis fumeuse. Je ne vais pas emmerder les gens chez eux pour fumer s'ils sont non fumeurs. Ça ne me dérange pas d'aller fumer dehors. Chacun est maître chez soi, mais laissez donc le libre-arbitre faire son chemin. Ne vous prenez pas pour les sauveurs du monde. Et surtout, cessez ces petits regards méprisants et si prétentieux. Quand une personne arrête de fumer, ce n'est pas pour faire plaisir à quelqu'un d'autre qu'elle le fait, mais bien pour elle-même. J'ai déjà arrêté et je compte bien le faire encore une fois pour toute. Mais je ne veux pas devenir une intolérante qui ne supporte pas la vue de quelqu'un qui fume. C'est quelque chose de personnel. Tant et aussi longtemps que c'est légal, ne vous prenez pas pour un chasseur de primes ayant les fumeurs comme cibles. Oui, la cigarette est nocive. Non, je n'inciterai jamais personne à fumer. Oui, c'est toujours légal. Non, je n'accepterai pas de me faire tirer des roches par des gens qui se prennent pour les sauveurs du monde. Qu'un médecin prenne position, d'accord. Que le gars d'à côté décide qu'il va me sauver la vie, wo les moteurs.

J'espère que vous comprendrez l'essentiel de mes propos : vivre et laisser vivre. On respecte les lois, n'est-il pas possible de respecter les gens, même s'ils sont fumeurs. Et ne vous inquiétez pas pour les coûts : les taxes rapportent gros.