Fête de la St-Jean-Baptise : Paul Cargnello pour célébrer la St-Jean-Batiste

20 juin 2013
0 Commentaire(s)
L’auteur-compositeur-interprète québécois, Paul Cargnello
offrira une prestation gratuite au café Wildcat, le samedi 22 juin dès 20h. (Crédit : Jesse Maxwell)

L’auteur-compositeur-interprète québécois, Paul Cargnello offrira une prestation gratuite au café Wildcat, le samedi 22 juin dès 20h. (Crédit : Jesse Maxwell)

Paul Cargnello sera de passage le 22 juin en soirée au Wildcat café pour animer la soirée de festivités de la St-Jean-Baptise.

 

Il s’agira d’une première en sol ténois pour l’auteur-compositeur-interprète québécois, Paul Cargnello.

À la suite d’un appel reçu d’une personne de Hay River, où il prestera lors du festival Hay Days et animera des ateliers, il a pris l’initiative de commencer des recherches lui permettant de performer à Yellowknife. Cela lui a permis de prévoir une performance pour l’ouverture du café Wildcat, le samedi 22 juin.

Bien qu’il parcoure le pays avec ses différentes tournées et ses musiciens, il ne sera pendant son séjour accompagné que par deux autres personnes.

Les Yellowknifiens auront droit à « un mélange de rock-reggae-blues avec un discours franglais et révolutionnaire ». L’artiste anglophone laisse savoir que dans sa musique, il y a un côté politique. « J’aimerais ça que lorsque les gens écoutent ma musique, ça les fasse bouger, mais aussi penser. »
Samedi soir, il présentera essentiellement un mélange de succès ainsi que des nouveautés, puisqu’il a neuf albums à son actif. « On va vraiment donner notre mieux. »

Paul Cargnello révèle que ce ne sera pas un grand défi pour lui d’avoir à composer avec une audience francophone qui le connaît peu. « Je deal tout le temps avec ça », laissant entendre qu’il lui arrive régulièrement de se produire dans des endroits où il n’a jamais joué et que cela « fait partie de la game ». Cependant, le chanteur a eu des succès qui l’ont fait connaître du grand public, car il possède neuf albums à son actif, qui contiennent des pièces dans les deux langues officielles.

De plus, il lance l’invitation aux Ténois d’assister à ces spectacles puisque comme il le dit : « C’est très rare que je suis dans ton coin. » En plus d’avoir la réputation de donner des représentations « cool », il souligne qu’il pourra fraterniser avec les gens.