Éditorial : Pas autant de surprises

02 septembre 2015
0 Commentaire(s)

Pas autant de surprises
On a tous été étonné du résultat des dernières élections fédérales, surtout des résultats au Québec avec une percée sans précédent du nouveau parti démocratique. Il est un peu tôt dans la campagne pour prédire les résultats du prochain scrutin. Par contre, si le NPD poursuit sur sa lancée, il ne faudrait pas trop s’étonner de le voir constituer le prochain gouvernement même minoritaire.
Après tout, lors des quatre dernières années, ce parti nous a habitués aux surprises.
Il y a d’abord eu cette élection de près d’une cinquantaine de députés au Québec. Plus d’un observateur et la grande majorité de ces députés ont été estomaqués par ce résultat.
Mais ceci n’était qu’un signe avant-coureur. En effet, au niveau de la politique provinciale albertaine, le NPD local réservait une autre surprise monumentale en faisant élire rien de moins qu’un gouvernement majoritaire dans la province la plus conservatrice du pays. Il ne faut pas parier que cette élection provinciale nous réserve une majorité de députés néo-démocrate cet automne en provenance de l’Alberta. En effet, le vote de droite ne sera pas divisé entre le PC et le Wild Rose.
Par contre, dans le reste du Canada, les électeurs qui ont toujours été un peu frileux d’appuyer le NPD pourraient être tentés d’aider le pays à donner un petit coup de barre pour tenter de sortir le pays de son marasme économique. Après tout, l’aventure n’a pas tourné si mal que ça au Québec et en Alberta.
On verra le lendemain du vote comment les Canadiens auront réagis.