Les jeunes excellent : Parlement franco-canadien de l’Ouest

26 novembre 1999
0 Commentaire(s)
Du 11 au 14 novembre dernier, six jeunes Franco-ténois (Louis-Pascal Rousseau, Annie Chamberland, Annie Loyer, Myranda Bolstad, Terry Gitersos et Yannick Larocque) ont eu la chance de participer au IXe Parlement Franco-canadien du Nord et de l’Ouest (PFCNO) à Vancouver. Le PFCNO est un Parlement jeunesse qui, depuis 1991, offre aux jeunes de 16 à 25 ans la chance de se valoriser, de rencontrer d’autres jeunes francophones, de créer de nouvelles amitiés et de développer leur intérêt pour la langue française et la culture francophone. Développer des habiletés de débats et apprendre à propos du système parlementaire canadien fait aussi partie de l’expérience. En participant à une activité de formation parlementaire, les jeunes se rendent compte que le français est une langue et une culture universelle.

Les jeunes assistent à des séances parlementaires, ainsi qu’à des débats. Chaque province et territoire participant (soit le Manitoba, la Saskatchewan, l’Alberta, la Colombie-Britannique, le Yukon ainsi que les Territoires du Nord-Ouest) sont chargés de produire un projet de loi et de désigner un ministre qui sera en charge de présenter ce projet de loi. Cette année les projets présentés incluaient les suivants : une loi concernant la prestation des serments d’office, une loi concernant les droits de la police, une loi concernant le travail et la famille, une loi concernant les monopoles, une loi concernant l’intervention de la police à la veille du Nouvel an, une loi concernant le suicide assisté par les médecins et, finalement, une loi concernant la légalisation du cannabis présenté par l’honorable ministre de la justice, moi-même, Yannick Larocque.

J’en étais personnellement à mon deuxième PFCNO; mon premier étant l’an dernier à Saskatoon. Cette année, j’ai eu l’honneur d’avoir été élu premier ministre pour cette année en préparation du Xe PFCNO. Mes responsabilités en tant que premier ministre seront d’organiser les séances parlementaires, développer un horaire pour le PFCNO ainsi qu’être le porte parole officiel du PFCNO. Je dois aussi, avec l’aide de mon Cabinet, choisir les projets de loi, les ministres, et m’occuper de l’animation ainsi que de l’accueil. Je suis aussi en charge de la promotion pour le nouveau conseil jeunesse des T.N.-O. Isabelle Picard, qui était l’accompagnatrice pour le PFCNO, est aussi en charge de mettre ce projet sur pied.

Alors tous les jeunes de 12 à 25 ans intéressés à participer à des activités jeunesse en français devraient être présents à la première réunion le lundi 13 décembre 1999 à 17 h 30 à la Fédération Franco-TéNOise.

Venez en grand nombre et supportez votre culture française.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages