On songe déjà à en modifier les limites : Parc national Tuktut Nogait

27 mars 1998
0 Commentaire(s)
Une compagnie minière aimerait bien que l'on en modifie les limites pour ouvrir certaines régions à l'exploitation minière.

Inauguré il y a moins de deux ans, le parc national Tuktut Nogait risque déjà de voir ses limites révisées pour faire place à de l'exploitation minière, a annoncé le 23 mars dernier David Jones, un biologiste d'Inuvik, représentant des T.N.-O. pour la Société pour la protection des parcs et des sites naturels du Canada (SPPSN).

La compagnie Darnley Bay Resources Ltd. de Toronto souhaite en effet retirer une région des limites protégées du parc. Selon David Jones, cette région est au cur même du terrain de mise bas du troupeau des caribous Bluenose, caribous dont la protection a justifié l'établissement de ce parc.

Les limites de ce parc ne sont toujours pas officielles en vertu de la Loi sur les parcs nationaux. Il reste au gouvernement fédéral d'en publier un avis dans la Gazette officielle. Le parc est situé à environ 250 kilomètres à l'est d'Inuvik.

Un décision du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest est attendue au cours des prochains jours pour savoir s'il supporte ce changement aux limites du parc. De son côté, la SPPSN estime qu'une telle modification mettrait en péril la survie du troupeau de caribous Bluenose.

Selon Mary Granskou, directrice générale de la SPPSN, c'est une surprise totale qu'une telle décision soit même prise en considération puisque la ministre du Patrimoine canadien, Sheila Copps, a annoncé l'automne dernier dernier qu'il était hors de question de revoir les limites du parc. Selon Mme Granskou, le Canada risque de perdre la face sur la scène internationale au sujet de la conservation de la faune, peu de temps après avoir fait pression sur les Américains pour qu'ils protègent les caribous d'Alaska.

Le parc national Tuktut Nogait est d'une superficie de 16 340 km2. Il comprend de superbes canyons le long des rivières Hornaday et Brock, des sites archéologiques, une faune riche en bufs musqués et en loups, ainsi que le terrain de mise bas des caribous Bluenose.