Un nouveau building qui impressionne : Opération "Portes ouvertes"

17 septembre 1999
0 Commentaire(s)
De nombreuses personnes se sont présentées à l’école Allain St-Cyr le 14 septembre dernier alors que les élèves se sont transformés en guide afin d’accueillir tous les curieux. Durant toute la journée, plus de 200 personnes sont venus visiter l’école.

Durant la journée, des classes complètes en provenance de diverses écoles de Yellowknife, du personnel d’autres écoles ainsi que des responsables du ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation sont venus visiter les nouvelles installations.

Ainsi, mardi matin, le ministre Michael Miltenberger, accompagné de son assistante administrative, Lynn Elkin, et le responsable des services d’éducation en français, Jean-Marie Mariez, ont assisté à la visite guidée offerte par Marc Antoine Auger, élève de quatrième année. " Il s’agit d’une belle école. Elle servira de nombreuses années ", a indiqué le ministre Miltenberger. " Je félicite les parents pour leur très bon travail et leur persévérance ", a ajouté le ministre de l’Éducation, de la Culture et de la Formation.

En soirée, ce sont les parents ainsi que la population en général qui sont venus visiter la nouvelle école. Les commentaires flatteurs venaient aisément aux lèvres des parents et visiteurs.

Pour certains parents, le meilleur éloge à faire pour cette école était de mentionner la réaction de leurs enfants depuis le début de l’année scolaire.

" Ma fille se lève le matin et ne pense qu’à s’en venir ici, c’est incroyable ", a expliqué Michel Martel, père de Chantal qui est en quatrième année.

Pour Linda MacDonald, c’est l’aboutissement d’un très long chemin qui a semblé encore plus long après tant d’années dans les portatives qui abritaient l’école auparavant. " Les enfants ont enfin de la place pour bouger. Et il ne faut pas oublier qu’ils ont enfin une classe qu’il leur est possible de décorer à leur goût ", a souligné Linda MacDonald, dont le fils Marc Antoine fréquente toujours l’école.

Nikole Loubert a une enfant à l’école et elle a elle-même déjà enseigné dans les portatives. " C’est super! ", a-t-elle exprimé. " L’ancienne école, c’était bien aussi parce que c’est les gens qui font l’école, qui font qu’il y a une bonne atmosphère ". Pour elle, c’était le manque d’espace adéquat qui causait des problèmes. " On passait beaucoup de temps à réorganiser nos classes pour les activités ", a expliqué Nikole Loubert. Un aspect important de la nouvelle école semble donc être la notion d’espace. Et cet espace supplémentaire sert aussi à offrir plus de services à la communauté notamment en offrant un emplacement idéal pour la garderie Plein soleil.

Le fait d’héberger la garderie Plein soleil, " c’est la meilleure idée que la population francophone de Yellowknife ait eue " a expliqué François Cyr, un bénévole qui s’est dévoué pendant plusieurs années au sein de la garderie Plein soleil. " D’ailleurs, maintenant, c’est plein à craquer ", a souligné François Cyr. " Tout ce qui nous manque maintenant, c’est un centre communautaire. " Pour Michelle Roussy-Savage, la présence de la garderie a plein d’effet bénéfique : " Ça donne un aspect plus familial à l’école. " La capacité estimée de l’école est de 132 élèves. Il y a actuellement 69 élèves inscrits, soit une hausse de 12 élèves depuis l’an dernier. François Cyr est bien optimiste que ce nombre passera à 100 élèves d’ici un an ou deux.