Elles ramèneront leurs connaissances chez elles : Nutrition prénatale

23 novembre 2001
0 Commentaire(s)
Une douzaine de femmes provenant des communautés limitrophes au Grand lac des Esclaves étaient réunies, la semaine dernière, pour recevoir une formation sur la nutrition des femmes enceintes et des nouvelles mères. Par la suite, ces femmes retourneront dans leur communauté afin de partager leur connaissances avec les bénéficiaires du Programme canadien de nutrition prénatale.

De retour chez elles, elles offriront des sessions de formation sur la cuisine. Bien entendu, le Guide alimentaire canadien a été profondément étudié afin d'optimiser la santé des mères ainsi que de leur nourrisson. L'information et la promotion de l'allaitement maternel a aussi fait l'objet d'un atelier.

La plupart des recettes contenues dans le livre que Jill Christensen, coordonnatrice régionale en nutrition, a remis aux participantes étaient faciles à réaliser, en plus d'être très nutritives. « Dans certaines communautés, la nourriture peut être très coûteuse et plutôt rare, nous avons donc tenté de développer des recettes économiques avec les produits disponibles dans les communautés », d'expliquer Mme Christensen.

Le poisson et la viande de gibier a aussi une grande place dans les recettes présentées à ces formatrices. Comme chaque communauté est différente, les sessions de formation seront adaptées aux besoins locaux. De plus, les formatrices resteront en contact afin que chacune soit bien informée à propos de ce qui se passe dans les autres communautés.

Au mois de janvier prochain, le même groupe se rencontrera à nouveau afin de poursuivre leur formation et de rendre compte des progrès effectués au niveau local. Parmi les prochaines activités de formation, on retrouve un vidéo conférence avec un spécialiste de l'Université McGill de Montréal. Dans un mois, un autre groupe sera formé dans la région du Deh Cho. Ces sessions de formation font suite à l'annonce de l'attribution de 230 000 dollars supplémentaires du gouvernement fédéral pour les T.N.-O. dans le cadre du Programme canadien de nutrition prénatale. « Le programme est ouvert à toutes les femmes de 15 à 44 ans qui ont une famille à élever, qui sont enceintes ou qui projettent d'avoir des enfants », de souligner Jill Christensen.