Festivités : Nunavut

09 avril 1999
0 Commentaire(s)
Malgré un froid saisissant, une petite foule dont faisait partie la ministre des Affaires indiennes et du Nord Canadien, Jane Stewart, s'est rassemblée devant l'édifice Parnaivik, le 31 mars, afin d'assister aux activités qui s'y déroulaient.

Une course appelée under net crawl suivi d'un relais et d'une dance traditionnelle ont égayé les troupes et fait oublier le vent glacial qui pinçait les joues!

Pour quelques adolescentes, ces festivités étaient d'une grande importance.

«Nous avons travaillé tellement fort pour préparer notre dance » , explique la jeune Naomi Atagoyuk, âgée de 19 ans.

«Je crois que l'avènement du Nunavut nous donnera l'opportunité de pouvoir dancer plus souvent », ajoute Malaya Kango, âgée de 20 ans.

Une fois la fête terminée, les jeunes du Nunavut auront par contre un défi à relever, celui d'assurer la relève afin de poursuivre ce que leurs prédécesseurs ont su construire petit à petit.

«Je suis excitée de voir ce qui se passe, mais je ne m'imagine pas vraiment ce que ça va changer vraiment dans l'immédiat. Je crois que ça nous donnera peut-être plus de chance d'obtenir un emploi (...) On ne sait pas tout ce que cela représente, il n'aborde jamais vraiment ce sujet à l'école », raconte Rosanna Qaqqasiq, âgée de 16 ans.