Monde au féminin : Nuit à pied

 les arbres noient
leurs branches tentaculaires
blanches dans la paix bleue pénombre
des pas
font naufrage sur le pavé
et si personne
ne les entend?

là, l’abri de l’attente
l’aimant des autobus
ces nuages numériques
et nous les gouttes d’eau
la marchandise
les données
des zéros des uns
des cellules, clic droit
coller uniquement les valeurs

un fracas morcelle le cycle
de la condensation
s’empare de l’oxygène
une inspiration de verre
engloutit les vers

excès de vitesse
sirènes sirènes
effritent nerfs frisent cheveux
des échines ondulantes
dans les rues où nous laissons des empreintes
sur dix milles pas
des kilomètres

nuits d'automne une femme seule
à cette heure-ci
non non non
du verre cassé
percussions cardiaques
cette ville n'est pas un lieu sûr
ce monde n'est pas un lieu sûr

 

capitale de l’homicide
un titre
l’insécurité
une statistique
les nouvelles
des stéréotypes
la peur
une émotion
un poème
des mots
quelles sont les berceuses
des retours nocturnes?

l’impression d’être
trop petite
trop innocente
trop vulnérable
de trop

dans ce monde rapide et furieux
où les rues clament
leur désert
lorsqu’un chiffre à pied
tente de mettre fin à l’infini
prenons la souveraineté de
nos crocs de louve
hurlons nouvelle lune, pleine lune
le verre sucré du voûte
se dissoudra

rappelle-toi
ce que c'est d'être
en sécurité
pose-toi
pour écrire lorsque
l'anxiété semble immortelle

brandissons la clé des révolutions éphémères
les mots qui rassurent : je suis arrivée chez moi
peignant celles que nous devons être
des expressions furtives de la nuit
reines de l’esquive discrète


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages