Agence canadienne de développement économique du Nord : Nouveau président pour CANnor

15 décembre 2011
0 Commentaire(s)

Le premier ministre, Stephen Harper, a annoncé la semaine dernière l’arrivée d’un nouveau président à la tête de l’Agence canadienne de développement économique du Nord.

Depuis ces derniers temps, l’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) ne cesse de défrayer les manchettes. D’abord, en novembre, Radio-Canada révélait que des problèmes de gestion frappaient l’Agence de développement. À la suite de ces révélations, le député du NPD dans Western Arctic, Dennis Bevington a demandé à ce qu’on procède à une enquête sur l’administration de l’organisme. La ministre responsable de CanNor, Leonna Aglukkaq, quant à elle, se défendait bien d’être trop impliquée dans l’organisation.
Le jeudi 8 décembre, Stephen Harper a présenté Patrick Borbey, député assistant pour le ministère des Affaires autochtones et du Développement du Nord Canada, comme prochain président de CanNor.
« Il me fait plaisir d’accueillir M. Patrick Borbey comme nouveau président de l’Agence. Ce dernier apporte beaucoup d’expérience et de connaissance sur le Nord canadien », précise la ministre de la Santé et de l’Agence canadienne de développement économique du Nord, Leona Aglukkaq.
L’Agence verra son nouveau président entrer en fonction lundi prochain, le 19 décembre. Ce qui portera à six le nombre de gestionnaires de l’organisme depuis sa création en 2009.

Réparer les pots cassés

Patrick Borbey qui relaie le travail de Nicole Jauvin, qui s’était retirée l’été dernier, s’inscrit dans le plan de redressement de l’Agence. Cette dernière a besoin de redorer son image après l’automne de tempêtes qu’elle vient de traverser. « J’ai bien fait comprendre au ministère qu’il devait mettre en œuvre toutes les recommandations du récent audit. CanNor a commencé à effectuer des changements et M. Borbey continuera à faire tout ce qui est nécessaire pour que le travail soit fait », ajoute Mme Aglukkaq.
Le nouveau venu en aura probablement beaucoup sur les épaules. Lui qui a occupé, entre autres, différents postes au sein du ministère de la Santé, de Transport Canada et des Affaires étrangères, n’a pas fait de commentaires au sujet de sa récente nomination.

Rappelons que l’Agence a lancé, en novembre dernier, un nouveau projet visant à recueillir des données géoscientifiques. Cela permettra la création d’emplois dans le secteur minier au cours des prochaines années dans le Grand Nord canadien.