Manchettes

07 janvier 2000
0 Commentaire(s)
Pas une province, dit le juge!

Attaqué de tous côtés quant à son statut, le gouvernement des T.N.-O. vient encore d’être rabroué en cour. En effet, le 19 décembre dernier, le juge Dubé de la cour fédérale a statué à l’encontre des prétentions du GTNO quant à son statut constitutionnel. Le GTNO estime qu’il a un statut constitutionnel similaire à celui des dix provinces canadiennes et qu’il a évolué en une entité distincte sur un pied d’égalité avec les provinces. Le juge Dubé rejette cette argumentation qu’il qualifie de « darwinisme constitutionnel ». Il a statué que le GTNO est encore partie de la Couronne fédérale. Selon le juge, la Loi sur les Territoires du Nord-Ouest est uniquement une loi fédérale qui prévoit un gouvernement local en vertu d’une simple délégation de pouvoir.

Où s’en va l’argent ?

Le ministre des Finances, Charles dent, a rendu public en décembre dernier un rapport sur la répartition géographique des dépenses gouvernementales lors de l’exercice financier de 1997-1998. Les dépenses sont identifiées selon les communautés ou les régions visées.

Normalement, le gouvernement identifie simplement la répartition des dépenses par ministère et par activité. Cependant, en raison des négociations précédant la division des Territoires du Nord-Ouest, le gouvernement avait commencé à utiliser cette méthode de calcul. Maintenant que les bases sont établies, le gouvernement entend continuer de présenter au public ce type de statistiques.

On peut obtenir ces informations sur le site web du gouvernement au www.gov.nt.ca/FMBS. Des copies imprimées seront publiées à la fin du mois de janvier.

Stratégie économique

Le Groupe de travail sur la stratégie économique des Territoires du Nord-Ouest se rebrousse les manches en janvier. En effet, le groupe commencera son ébauche de stratégie économique pour les T.N.-O. et ses recommandations. La dernière rencontre du groupe de travail a eu lieu en décembre dernier. Ils ont discuté de questions liées à l’instruction, la formation, l’environnement, la fabrication et les secteurs de la foresterie et de la faune. Plusieurs groupes de pression en ont profité pour s’adresser au groupe de travail. Une rencontre de deux jours est prévue à Fort Smith les 20 et 21 janvier. Le groupe entendra d’autres présentations, notamment sur les priorités des organismes autochtones régionaux.