Manchettes

20 mars 1998
0 Commentaire(s)
Aucune hausse de loyer

Le ministre responsable de la Société d'habitation des T.N.-O., Goo Arlooktoo, a annoncé récemment que le gouvernement décrétait un gel du coût des loyers pour ses logements subventionnés, et ce jusqu'à la date de la division des territoires. Ce moratoire permettra de mieux intégrer les programmes de logements subventionnés avec les programme de soutien du revenu.

En 1995, le GTNO avait décidé de hausser le coût des loyers sur une période de trois ans. En 1997, le gouvernement avait décidé d'annuler la troisième année de hausses. Ce moratoire s'étendra maintenant jusqu'à la date prévue pour la division.

Lieu historique national

Le ministère du Patrimoine canadien a annoncé le 22 février dernier la désignation du mont Grizzly Bear et des collines Scented Grass comme lieu historique national. Ils sont situés sur les rives du Grand lac de l'Ours. Ils forment deux des quatre pointes de terre qui avancent dans ce lac. Ils ont été désignés lieu historique national car ils témoignent de la pérennité du patrimoine culturel d'un peuple nomade. Il s'agit d'un lieu sacré pour les Dènès et les Métis du Sahtu.

Approche concertée pour le développement

Le premier ministre Don Morin a indiqué récemment que son gouvernement soutiendrait fortement tout projet de développement des ressources qui soit écologiquement responsable et qui aurait pour résultats d'offrir une portion raisonnable d'emplois, de formation et de revenu pour les résidents du Nord.

Le premier ministre a réitéré cette politique en indiquant que le secteur des ressources constitue le meilleur potentiel de développement économique pour le Nord. Le GTNO perçoit d'un bon oeil les investissements dans le secteur pétrolier, les mines ainsi que dans la prospection.

Il ne s'agit cependant pas d'une carte blanche pour les entreprises de ces secteurs. Le premier ministre a souligné qu'il fallait que ces activités se fassent dans le respect du territoire et de l'environnement et en s'assurant d'une maximisation des retombées économiques directes pour la population locale.

Du côté des retombées fiscales, le gouvernement envisage toujours de décréter de nouvelles taxes pour ces mines mais espère plutôt être en mesure de s'entendre avec le gouvernement fédéral sur une partage équitable des taxes et indemnités minières actuellement perçues et aussi de conclure des ententes avec l'industrie pour accroître les bénéfices des projets pétroliers et miniers sur la population locale.

Cette déclaration s'insère dans le cadre des démarches du gouvernement territorial pour obtenir l'établissement d'un centre d'évaluation et de triage des diamants bruts, ainsi que pour favoriser la création d'entreprises de transformation secondaire de ce minerai.

Dans les airs

Les négociations reprendront du 19 au 23 mars entre le Syndicat des travailleurs du Nord (STN) et la compagnie North Site Security pour la conclusion d'une première convention collective pour les neuf agents de sécurité travaillant à l'aéroport de Yellowknife. Le syndicat a par ailleurs reçu un mandat de ses membres afin de déclencher une grève s'il le jugeait nécessaire.

Cela fait près de deux ans que les deux parties sont en négociation. Afin de faciliter la conclusion d'une entente, les représentants du syndicat se rendront à Winnipeg, lieu du siège social de cette compagnie du Manitoba.

Piste canadienne

Le député de Thebacha, Michael Miltenberger, a demandé au premier ministre Morin de s'assurer que la piste canadienne (Canada Trail) suive bien son tracé original qui lui ferait parcourir la vallée du fleuve Mackenzie. Le GTNO devrait appuyé publiquement ce projet tout en y apportant une aide financière.

Selon le député, les communautés sises aux abords de la piste pourraient profiter de la manne touristique que cette piste peut engendrer. De plus, le soutien des entreprises du Nord est important pour la réalisation de ce projet.