Manchettes

26 février 1999
0 Commentaire(s)
Malentendu

Le 12 février, la présidente du Secrétariat du Sahtu, Ruby McDonald, et le grand chef de la Nation dénée du Sahtu, Raymond Taniton, ont demandé la démission du premier ministre, Jim Antoine et du ministre des Ressources, de la Faune et du Développement économique, Stephen Kakfwi. La demande de démission a été faite suite à la rencontre entre les deux ministres et les représentants de différentes compagnies de gaz et de pétrole, à Calgary.

Il y a eu un malentendu quant à la nature du voyage. Les représentants de la Nation dénée ont cru qu'il y serait question du transfert de la gestion du gaz, du pétrole et des minéraux entre les mains du gouvernement territorial, alors qu'il ne s'agissait, en réalité, que d'une visite de courtoisie.

Réduction de l'indemnité d'éloignement

Près de 400 employés du gouvernement fédéral à Yellow-knife ont appris que leur indemnité d'éloignement, qui fait partie du système de rémunération du Nord, sera réduite de 1 720 $ par année pour les personnes mariées et de 1 032 $ par année, pour une personne seule.

Comment se rétracter?

Certains employés de la fonction publique territoriale qui ont accepté la compensation du gouvernement concernant l'équité salariale regrettent leur choix et souhaitent attendre la décision du Tribunal canadien des droits de la personne pour recevoir, dans la mesure du possible, une pleine compensation.

Selon les avocats du Syndicat des travailleuses et des travailleurs du Nord, plus le délai est long entre le moment où l'employé a accepté l'offre du gouvernement et celui où il décide de revenir sur sa décision, plus il sera difficile d'effacer ce qui a été fait.

Les employés qui ont changé d'avis et qui aimeraient revenir en arrière doivent donc agir dans les plus brefs délais.

Northwestel

Cette année, le Nunavut aura son premier annuaire téléphonique bilingue, soit en Inuktituk et en anglais. Il contiendra la liste des abonnés du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest. En reconnaissance de la nouvelle langue officielle du Nunavut, la première section de l'annuaire sera en Inuktituk, la deuxième section en anglais et la dernière section, contenant le nom des abonnés des Territoires du Nord-Ouest, sera en anglais.

Recomptage

Après le recomptage des votes, le résultat officiel des élections du Nunavut reste intact. La Loi des premières élections du Nunavut prévoit un recomptage des votes si le nombre de votes séparant la personne élue et son plus proche opposant est inexistant ou inférieur à 2 % du total des électeurs admissibles dans le comté.

Ainsi, après le recomptage, Donald Havioyak a reçu 200 votes, Ida Ayalik-McWilliam 194, Stanley K.Anablak 125 et Kevin Bryce Niptanatiak 50.