Manchettes

21 mai 1999
0 Commentaire(s)
Programme pilote

Le ministre responsable de la Société de l'habitation, Floyd Roland, a annoncé que le programme pilote d'aide au versement initial lors de l'achat d'une propriété prendra fin le 31 mai 1999.

«Lorsque le programme a débuté le 1er décembre 1998, il avait été dit que les subventions seraient distribuées selon le principe «premier arrivé, premier servi ». En raison de sa popularité, les fonds du programme seront épuisés à la fin du mois », a indiqué M. Roland.

Cette échéance devance de deux semaines la date fixée au départ.

Le programme aura permis de verser 4.2 millions de dollars a près de 420 familles et aura généré 50 millions de dollars en activité économique.

Tourisme

Une étude qui a été réalisée entre le 1er juin et le 30 septembre 1998 dans les communautés de Yellowknife, Fort Providence, Hay River/Enterprise, Fort Simpson, Inuvik/Tsiigehtehic et Norman Wells indique qu'environ 49 000 personnes auraient voyagé aux TNO l'été dernier. Une augmentation de 13 % comparativement à l'année 1994. Les visiteurs restent en moyenne neuf jours et dépensent environ 858,02 $. Les visiteurs qui ont répondu à l'étude disent, dans 73 % des cas, vouloir revenir un jour aux TNO. Enfin, 78 % des répondants étaient Canadiens.

Projet de film

Le gouvernement des TNO investit 100 000 $ dans la production d'un film qui racontera la relation entre un gouverneur du 18e siècle et ses amis autochtones.

«The wounding » se base sur une pièce de théâtre écrite par un résident de Yellowknife, Alex Czarnecki, en 1986. Sa pièce raconte l'amitié qui s'est développée entre le gouverneur Samuel Hearne et son ami Chipewyan, Matonabbee.

Zachary Sklar, auteur du film JFK, écrira le scénario du film dont l'histoire se déroule entre les Territoires du Nord-Ouest et l'Angleterre.

Mine Diavik

Le ministère des Affaires indiennes et du Nord, tient à préciser que le projet Diavik Diamonds n'a pas encore été approuvé par le gouvernement fédéral. Cette précision a été faite en réponse à une déclaration médiatique qui prétendait que le projet Diavik avait reçu une approbation conditionnelle. Aucune approbation, conditionnelle ou autre, n'a été donnée.

L'étude environnementale approfondie ne peut être complétée sans la signature conjointe des ministères des Affaires indiennes et du Nord, des Pêches et Océans et des Ressources naturelles du Canada.