Manchettes

24 septembre 1999
0 Commentaire(s)
Sauvons la mine

Selon le député de Yellowknife Centre, Jake Ootes, le gouvernement territorial devrait faire preuve de plus d’initiative pour tenter de sauvegarder les 300 emplois à la mine Giant.

Le gouvernement devrait rechercher le support inconditionnel du gouvernement fédéral afin de chercher ensemble une solution alternative a déclaré le député. Selon lui, les pertes d’emplois probables affecteront des centaines de familles et auront un effet dévastateurs qui se feront sentir dans tous les secteurs de l’économie du Nord.

Selon Jake Ootes, la perte de ces emplois se traduira par des pertes de revenus évalués entre 6 et 16 millions de dollars alors qu’une opération de soutien de la mine coûterait environ 2 millions de dollars annuellement.

Une bonne note

Le 1er octobre marquera la journée internationale de la musique. Le ministère du Patrimoine canadien invite tous les Canadiens et Canadiennes à commémorer musicalement cette journée spéciale. Cette journée a pour but de reconnaître l’importance de la musique dans la vie quotidienne de tous les habitants, moyen de communication qui transcende les barrières linguistiques.

Pour plus de renseignements, communiquez avec Susan Irving au 1-800-661-0585 ou au 669-2800.

Des fonds supplémentaires pour la santé

Les différents ministres de la Santé des Territoires (Nunavut, T.N.-O. et Yukon), réunis à Charlottetown pour une conférence canadienne des ministres de la Santé, demandent au gouvernement fédéral de ramener le niveau de contributions à ce qu’il était lors de l’exercice financier de 1994-1995.

On s’interroge présentement sur les possibilités de soutenir un système de santé viable aux T.N.-O. Ramener le financement au niveau de 1994-1995 aiderait beaucoup, a souligné le ministre de la Santé des T.N.-O., Floyd Roland.

Trop de cochonneries

Santé canada a récemment émis une mise en garde à l’égard de certaines gâteries pour chiens faites d’oreilles de cochon. Celles-ci risquent d’être contaminées par des salmonelles. Cette bactérie peut être transmise aux humains par suite de la manipulation directe du produit contaminé ou de la manipulation d’animaux infectés par ces produits.

Un succès économique

En 1990 et 1991, la Société de développement économique des T.N.-O. a investi plus de 513 500 $ dans un groupe d’investisseurs œuvrant dans le secteur du tourisme dans la région du grand lac de l’Ours. Ce financement avait aidé à l’achat de quelques pourvoyeurs et de leurs installations. Les parties concernées ont annoncé, le 16 septembre dernier, que le 3 août de cette année, l’ensemble de cet investissement a été remboursé à la Société.