Sur les planches : Malanka

Les danseurs.seuses d'Aurora Ukrainian Dancers. (Crédit photo : Séréna Sévigny)

Les danseurs.seuses d'Aurora Ukrainian Dancers. (Crédit photo : Séréna Sévigny)

Le 13 Janvier 2018, les Aurora Ukrainian Dancers ont donné une démonstration de leur incroyable talent dans le gymnase de l'École Sir John Franklin High School. Environ 250 personnes étaient là pour Malanka.

Malanka est une fête folklorique russe, ukrainienne et biélorusse. Elle est célébrée le 13 janvier, qui est la veille du jour de l’An selon le calendrier julien. Dans le cas présent, c'était pour l'Ukraine.


Habillés de costumes traditionnels de l’Ukraine, les danseurs ont virevoltés sur la scène au son de la musique entraînante. Imaginez 51 danseurs et danseuses sur le plancher d’un gymnase. Soudain, la musique part et vous enivre. Vous regardez des petites et des grandes boules d’énergie qui sautent, tournent, et enflamment la scène! N’essayez pas, vous n’arrivez pas à réfréner la joie contagieuse qu’ils inspirent en sortant de scène.

Shaedon Wahshee-Letts, un de ces danseurs dynamiques, admet qu’avant d’entrer sur scène, il était très content, mais extrêmement nerveux. Comme les 50 autres sur scène, il avait de l’adrénaline dans les veines.


La présidente de cette organisation, DonnaMarie Ouellette, qui enseigne aussi aux danseurs et danseuses, trouve que tous les élèves ont fait tellement de progrès qu’ils étaient définitivement prêts à donner ce magnifique spectacle. « Malgré tout, a-t-elle dit, j'étais très nerveuse quand ils sont entrés sur scène, mais quand ils sont sortis, j'étais tellement fière! »


Quand la performance s’est terminée, un souper a été servi au son de la musique du DJ. Après avoir mangé, le public a occupé le plancher pour danser sur de la musique douce, entraînante ou énergétique.
À voir la tête de ceux qui sortaient du gymnase après cette activité, on peut seulement déduire qu’ils ne regrettaient pas d’avoir acheté leur billet!

L'auteure est membre d'Aurora Ukrainian Dancers


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.