Réseau Santé : Lise Thériault, nouvelle coordonnatrice du Réseau TNO Santé en français

04 septembre 2014
0 Commentaire(s)
Une des premières tâches de Lise Thériault est d'organiser un Forum en santé mentale qui aura lieu le 26 septembre à Yellowknife.

Une des premières tâches de Lise Thériault est d'organiser un Forum en santé mentale qui aura lieu le 26 septembre à Yellowknife.

Vers un Forum sur la santé mentale en septembre
 

En l'Acadienne Lise Thériault, c'est une personne riche en bagages scolaires et en expériences sur le terrain qu'a embauchée la Fédération franco-ténoise.
Jean de Dieu Tuyishime, qui a lui-même été coordonnateur du Réseau TNO, a fait connaître par communiqué sa perception de l'embauche de la jeune femme, le 25 août dernier. « Il ne fait aucun doute, a-t-il écrit, que Lise Thériault jouera un rôle crucial dans l’amélioration de l’accès aux services de santé en français, dans la formation, le recrutement et maintien en poste des professionnels de santé francophones, ainsi que dans la promotion de la santé. »
Lise Thériault, qui a signé un contrat de deux ans, venait tout juste d'entrer en fonction quand L'Aquilon l'a rencontrée; elle n'était pas encore à même de faire connaître ses dossiers prioritaires, sinon la présentation à Yellowknife d'un Forum en santé mentale le 26 septembre. La forme que devrait prendre l'événement reste à déterminer.
Celle qui se décrit comme une personne aimant voyager se dit enchantée d'avoir un tel défi pour commencer sa carrière; elle goûte en outre l'occasion de pouvoir connaître une autre partie du Canada. Lise Thériault a trois amies qui étaient déjà à Yellowknife avant qu'elle ne les rejoigne. Elles lui avaient montré des photos de la capitale ténoise et ne lui en avaient dit que de bonnes choses.

Profil
Lise Thériault profitera sûrement dans ses nouvelles tâches de sa maîtrise en administration publique obtenue à l'Université de Moncton, qui lui a également décerné un baccalauréat (majeur en études françaises), et de son expérience d'assistante de recherche à l’Institut canadien de recherche en politiques et administration publique.
La jeune femme se distingue par ses multiples expériences de bénévolat au Nouveau-Brunswick et à l'international. À Haïti, elle a contribué à la construction d'une école, d'une bibliothèque et d'une clinique pour traiter le choléra. Elle a ensuite œuvré auprès d'une communauté de réfugiés tibétains en Inde, s'occupant des enfants d'un an et moins à la garderie et enseignant l'anglais à un moine. Plus près de nous, Lise a, entre autres, donné du temps à l'hôpital Georges-L-Dumont pour aider à l'imagerie de résonnance magnétique, à la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick et aux Jeux olympiques spéciaux.