Une situation qui s’améliore : Les routes du Nord

17 septembre 1999
0 Commentaire(s)
Le 9 septembre dernier, le ministre du Transport, Vince Steen faisait le point devant l’Assemblée législative sur l’état du réseau routier des T.N.-O. ainsi que les projets d’amélioration en cours. La stratégie routière du gouvernement territorial porte sur quatre grands projets de développement : le corridor routier de la province géologique du Slave, l’extension de la route de la vallée du Mackenzie, la route reliant Inuvik à Tuktoyaktuk et la reconstruction de la route 3 reliant Yellowknife à Rae-Edzo. Le financement initial aura servi à réaliser des études d’impact économique et environnemental ainsi que des travaux préparatoires en génie routier. Ces études devraient êtres complétés sous peu et le ministre Steen a indiqué que deux rapports seront bientôt rendus publics, l’un portant sur le résultat de ces études préalables et l’autre portant sur la stratégie de développements futurs du ministère.

En attendant, le ministère dépensera plus de 17 millions de dollars durant l’exercice financier en cours afin d’améliorer le système routier. La construction du nouveau pont sur le West Channel à Hay River débutera à l’automne et se terminera en l’an 2000.

Dans la région de la capitale, des travaux sont en cours aux deux bouts de la route de gravelle reliant Rae-Edzo à Yellowknife. Près de Rae-Edzo, des équipes travaillent sans arrêt afin d’améliorer un tronçon de 12,5 km. Le nombre de courbes sur ce tronçon passera de 24 à 6 et le tout sera bientôt terminé. L’été prochain, la route sera revêtue d’un revêtement superficiel. Un tronçon de 4,5 km a par ailleurs été retravaillé près de l’aéroport de Yellowknife afin de réduire la courbe et de paver le tout. Cela aussi sera achevé au cours des prochaines semaines.

Dans le Sahtu, c’est la route d’hiver qui est l’objet d’une attention toute particulière du ministère du Transport. Trois ponts permanents seront ajoutés sur le parcours.

La route Dempster a été considérablement améliorée cet été. Trente-quatre kilomètres de route ont reçu du nouveau gravier entre la frontière du Yukon et la rivière Peel. Trente-cinq kilomètres de route ont été améliorés et élargis entre Fort MacPherson et Tsiigehtchic. Finalement, le nombre de kilomètres sans poussière est passé de 30 à 106.