Rencontre annuelle d’ArticNet : Les problématiques de l’Arctique sont discutées

06 décembre 2012
0 Commentaire(s)

C’est à Vancouver cette année que de nombreux scientifiques seront présents pour la rencontre scientifique annuelle d’ArticNet.

 

Du 10 au 14 décembre prochain se réuniront plus de 500 décideurs scientifiques, politiques et d’intervenants du Nord ainsi que des membres d’organisations non gouvernementales et du secteur privé pour échanger sur les changements climatiques, la sécurité alimentaire, l’éducation des Inuits et la souveraineté de l’Arctique. Le tout se déroulera à Vancouver.
Le directeur aux communications et aux affaires publiques chez ArticNet, Christophe Bourillon, a expliqué que le premier objectif de l’événement est de rassembler tous ses membres scientifiques, ce qui représente 200 chercheurs et près de 1000 personnes au total. Par cette réunion, tout le savoir et les recherches sur les impacts des changements climatiques et sur la modernisation de l’Arctique canadien, ainsi que la présentation sur les dernières trouvailles de ces professionnels seront présentés. Les scientifiques feront état de leurs recherches et de leurs travaux, puisque tous étudient les mêmes choses, mais associés à des sujets divers.
Aussi, au cours du colloque, le prix de l’inspiration Arctique, accompagné d’un million de dollars, sera remis par un des philanthropes présents.
ArticNet est un organisme canadien qui a des partenariats avec des chercheurs dans d’autres pays. La rencontre permettra aux scientifiques d’échanger sur leurs découvertes et contribuera à faire avancer la recherche.
« Trop souvent, les gens qui travaillent pour faire avancer les quêtes d’information écrivent des rapports et ceux-ci restent dans leur bureau. Une part de travail pour nous, chez ArticNet, est de disséminer et de présenter nos travaux aux partenaires extérieurs ou aux populations locales », a laissé savoir Christophe Bourillon.
Des professionnels des Territoires du Nord-Ouest et des provinces environnantes prendront part à ces journées de rencontre et de partage d’informations. Parmi ceux-ci, Géraldine Van Bibber de Whitehorse procédera à la remise du prix aspiration Arctique, aussi Heren Friden Ballantine de Yellowknife comptera sur la liste des invités avec les nombreuses autres personnes.
Monsieur Bourillon a souligné un détail important pour son organisme : « On ne souhaite pas organiser une conférence où se serait les gens du Sud qui parleraient à propos de problématique du Nord […], car c’est bien de discuter avec des gens qui savent de quoi ils parlent. »
Celui qui a dans toute sa carrière fait la promotion d’idées et d’opinions a expliqué que la valeur primordiale chez ArticNet, c’est l’indépendance scientifique. De sorte que dans toutes leurs publications, il n’y a pas d’opinions émises.