L’été des francophones : Les pieds dans le sable blond, blanc ou rouge

Une vue de la dune de Bouctouche. 
(Gracieuseté Entre2Escales)

Une vue de la dune de Bouctouche. (Gracieuseté Entre2Escales)


Avec le sable rouge du sud de l’Île-du-Prince-Édouard et le blanc de ses plages du côté nord séparés par le ciel bleu de l’Atlantique, on reconnaît facilement les couleurs du drapeau acadien. Mais la plus longue plage d’eau douce au monde, c’est en Ontario qu’elle se trouve, bordée d’une nature aux couleurs franco-ontariennes.

Parmi les plus belles plages du Canada, on en découvre à proximité des communautés francophones. La blogueuse de Entre2Escales, l’Acadienne Marie Doucet établie en Ontario, commente celles de la côte est.

« La plus belle plage de l’Atlantique qui vaut absolument le détour est à Bassin Head, près de Souris, à l’est de l’Île-du-Prince-Édouard. C’est là qu’on trouve les Singing Sands (les sables qui chantent). Quand on marche dedans, on entend un squeak à chaque pas. »

L’ÎPÉ compte aussi un parc national sur sa rive nord qui compte sept plages de sable blanc, dont Cavendish avec une cinquantaine de kilomètres de sentiers pour les randonneurs et les cyclistes. Sur la rive sud se trouve l’illustre côte de sable rouge qui s’étend sur la longueur de l’ile à partir de la capitale de Charlottetown.

De l’autre côté du pont de la Confédération se trouve la réputée plage Parlee, près de Shédiac, au Nouveau-Brunswick. Elle serait la plage d’eau salée la plus chaude du Canada. C’est la plus populaire de la région, souligne Marie Doucet.

« À Grand-Anse, dans la péninsule acadienne, on trouve aussi de très belles plages. Mais notre préférée, c’est la Dune de Bouctouche, une plage qui fait 12 km. Ce qui est particulier, c’est l’écocentre avec une passerelle de 5 km pour marcher sur la dune. »

La plage Inverness au Cap-Breton (Nouvelle-Écosse) mérite aussi le déplacement, avec ses 1,5 km de plage blonde et ses longues promenades sur des trottoirs de planche.

Avec ses 14 km de sable blanc à proximité du village de Lafontaine, dans la baie Georgienne (Ontario), la plage Wasaga située à deux heures de Toronto domine par sa longueur record.

Au lac Winnipeg, à une heure au nord de la capitale manitobaine, se trouve une des plus célèbres plages en Amérique du Nord, Grand Beach, avec son fin sable blanc et ses dunes de dix mètres. On peut y trouver en fin de semaine à une foule de 60 000 baigneurs.

Sur la côte du Pacifique, au nord de Vancouver se trouve le fameux Sunshine Coast, qui comprend un grand nombre de plages et de types de paysages, de Lund à Gibson.

Pour d’autres informations sur les plages et autres attraits des régions francophones, consulter rdee.ca/enjeux/tourisme.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.