Musique : Les parutions francophones hors Québec de l’automne

L’automne qui vient s’annonce prolifique en Acadie avec une imposante quantité de parutions. En fait, de septembre et décembre, près de vingt albums et EPs sont attendus au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.


Du 21 au 24 septembre, Kevin McIntyre sera en tournée de lancement de son troisième album — L’axe du viseur, enregistré en compagnie de Pierre-Guy Blanchard. Leica, un premier extrait radio, se fait remarquer avec son intention New Wave. Le 23 septembre, le premier album de Caroline Savoie sera disponible en magasin, via l’étiquette Spectra Musique. Selon l’extrait Aux Alentours, le public aura droit à de la chanson pop peaufinée et soignée.


Cet automne, on attend le quatrième album solo de George Belliveau, annoncé par l’arrivée d’une étonnante collaboration avec Arthur Comeau cet été, Grand verre de tchekafaire. Pour leur part, Les Hay Babies débarqueront avec un deuxième album, et le trio originaire de Moncton Les Travleux lancera son premier disque. Au courant de la saison, Cédric Vieno offrira Autopsie d’un peureux, son troisième disque.


Notons que le prochain album de Lisa LeBlanc, Why You Wanna Leave, Runaway Queen ?, contient Ti-gars, un urgent titre en français d’inspiration rock garage et un titre bilingue, Eh cher (You’ve Overstayed Your Welcome).


En octobre, on attend le premier album de Menoncle Jason, qui a laissé une forte impression grâce à son country ludique et alternatif. Également, selon la page Facebook des Jeunes d’Asteure, ce groupe rock originaire de Moncton a un album à venir, enregistré par Pierre-Guy Blanchard.


Le 4 novembre, Joey Robin Haché offre son deuxième album, Stigmates. Lauréat du prix de l’enregistrement francophone de l’année lors de la dernière édition de la Semaine de la musique de la côte Est, Haché s’adjoint les services de Sébastien Michaud du groupe Les Païens à la réalisation.


Finalement, en Nouvelle-Écosse, le collaborateur d’Arthur Comeau et Tide School Mike à Vik a un album en chantier dont la sortie est prévue pour octobre.

En Ontario et dans l’Ouest
Du côté de l’Ontario, le slameur Yao a annoncé par l’entremise de sa page Facebook l’arrivée imminente de Lapsus, une collection de treize chansons. Aussi dans la région de la capitale nationale, le duo Geneviève RB et Alain Barbeau lancera On est les deux, son premier album, à la suite d’une campagne de sociofinancement et via l’APCM le 27 septembre.


Dans l’Ouest canadien, une des parutions les plus attendues au courant de la saison est Éléphant, le premier album complet du rappeur Shawn Jobin, coréalisé par son collaborateur de longue date et leader de Ponteix, Mario Lepage. Finalement, au Manitoba, Kelly Bado lance à Winnipeg son nouvel EP, Entre deux le 25 septembre.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.