Ils ont le parlement ados : Les jeunes jouent à la politique

15 février 2002
0 Commentaire(s)
Dix-neuf jeunes, représentant chacun une circonscription des Territoires du Nord-Ouest, se sont réunis du 4 au 8 février dernier, à Yellowknife, pour prendre part au troisième Parlement Jeunesse. Après une semaine remplie d’activités de toutes sortes, c’est le jeudi 7 février qu’ils se sont assis sur leur siège, à l’Assemblée législative.

C’est qu’ils étaient éveillés ces jeunes, dont plus de la moitié étaient des filles. Tous les sujets brûlants de l’actualité ont été abordés au cours de cette séance d’un après-midi. Des problèmes de sécurité aérienne au manque de services de loisir dans les petites communautés, en passant par la pénuries d’enseignants et de personnel médical, les ministres en herbe ont dû répondre à bien des questions.

« Ce n’était pas si pire, on savait à peu près ce qu’ils allaient nous demander. On a donc pu se préparer », de faire valoir Duncan Hamre « député » de Kam Lake. Pour le parlement jeunesse, ce dernier s’est glissé dans les chaussure de Joe Handley à titre de ministre des Finances, des Transports et responsable de bien d’autre dossiers.

Prenant la parole d’un ton fort assuré en chambre, le jeune Duncan s’est même permis de glisser quelques paragraphes de sa déclaration en français. « Je me suis dit que ce pouvait être intéressant », de souligner le jeune homme de 15 ans, étudiant en immersion à l’école Sir John Franklin. Ce dernier a eu à répondre à des questions sur la sécurité routière et sur le transport de matières dangereuses.

C’est aussi Duncan qui a eu la responsabilité de proposer un projet de loi à la chambre. Le projet visait à faire passer l’âge légal pour consommer de l’alcool de 19 à 21 ans aux Territoires du Nord-Ouest. Le premier ministre, Ritchie Campbell, de Norman Wells, a annoncé en début de séance que son Cabinet « pourrait voter librement, selon la conscience de chacun ».

Cette décision du premier ministre semblait un peu déranger Duncan. « Ce n’est pas ma décision, le Cabinet était divisé sur le sujet, il y aura donc un gros débat », de constater le jeune ministre qui a dû faire valoir ses talents de politiciens. Bien entendu celui-ci a pu bénéficier du support de plusieurs personnes dans l’accomplissement de sa lourde tâche.

Duncan Hamre a aussi eu la chance de rencontrer son homologue, Joe Handley. « Nous avons parlé du budget qui s’en vient et de l’école. C’était très intéressant! », de déclarer Duncan qui, malheureusement, n’a pas voulu se prononcer sur le contenu du prochain budget!

« J’ai bien aimé rencontrer des gens des autres parties des Territoires du Nord-Ouest. Nous avons fait plusieurs activités et c’était très intéressant », d’évaluer Duncan. En plus de faire des activités sociales avec les autres participants, les jeunes ont eu l’occasion d’explorer à peu près toutes les facettes du travail d’un député ou d’un ministre.

Assez pour convaincre Duncan de se lancer en politique un jour? « J’ai déjà été page et je m’étais dit que ce pouvait être intéressant de revenir à l’Assemblée législative pour cette semaine. Ça se pourrait que ce soit un projet qui m’intéresse, mais je suis encore jeune », de déclarer sagement le jeune ministre.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages