Théâtre : Les géantes des Territoires

30 juillet 2015
0 Commentaire(s)
Mercredi au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, les répétitions de la pièce Témérités et tendresses allaient bon train. Dans cet acte, Natalie
Labossière et Ria Coleman interprètent respectivement Jeannie Gilbert et une femme de pilote. Née en 1901, Jeannie Gilbert fut une des premières femmes
à survoler le ciel du Nord. Témérités et tendresses, où joue également Tiffany Ayalik, est présenté au musée en anglais à 12h et en anglais et en français
à 14h vendredi le 31 juillet. (Denis Lord)

Mercredi au Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, les répétitions de la pièce Témérités et tendresses allaient bon train. Dans cet acte, Natalie Labossière et Ria Coleman interprètent respectivement Jeannie Gilbert et une femme de pilote. Née en 1901, Jeannie Gilbert fut une des premières femmes à survoler le ciel du Nord. Témérités et tendresses, où joue également Tiffany Ayalik, est présenté au musée en anglais à 12h et en anglais et en français à 14h vendredi le 31 juillet. (Denis Lord)

Dramaturgie avec conte et interactivité à la clé
 

Aviatrice, leader, éducatrice ou soignante, elles ont joué un rôle important dans l'histoire des TNO. Présentée au musée Prince-de-Galles, le 31 juillet, la pièce Témérités et tendresses, signée Natalie Labossière et Ben Nind, les mets en scène.
Elle sera jouée en version bilingue et en version anglaise – sous le titre Sisters of the North.
La pièce Témérités et tendresses a été écrite à l'instigation du conservateur des programmes scolaires et publics de Prince-de-Galles, Mike Mitchell, qui souhaitait la création d'une œuvre dramaturgique sur les femmes remarquables du Nord. « La pièce vise principalement le public de la 4e à la 8e année, de dire la comédienne et marionnettiste Natalie Labossière, qu'on a pu voir l'an dernier aux côtés de Ben Nind dans A taste of the Wildcat. Mais elle intéresse aussi le grand public. »
L'œuvre étant encore en cours d'élaboration, c'est davantage une mise en voix en anglais (à 12 h) et bilingue (à 14 h) qui est présentée à Prince-de-Galles. Elle sera présentée sous une forme plus définitive dans les écoles ténoises à l'automne et à l'hiver prochains. « Nous la réécrivons pour qu'elle ait plus de qualité dramatique, et pour y intégrer une partie interactive », explique Natalie Labossière, qui souligne que la facture de Témérités et tendresses tient beaucoup du conte. La plupart des tableaux – ou actes – sont constitués de solos.

Les géantes
Sous la mise en scène de Ben Nind, les comédiennes Tiffany Ayalik (La légende de Sedna), Ria Coleman et Natalie Labossière interprètent chacune plusieurs des personnages féminins, choisis pour leurs accomplissements et leur caractère, mais également dans l'idée de représenter une époque ou une région des Territoires du Nord-Ouest et la diversité des peuples qui les habitent.
Thanadelthur est une Chipewane qui a instauré la paix entre son peuple et les Cris à la demande à la demande de la Compagnie de la Baie d’Hudson. La Métisse du Dehcho, Catherine Beaulieu Bouvier Lamoureux (1836–1918), a contribué à l'éducation et à la santé des gens de sa région. Sarah Simon était une sage-femme gwich'ine et un pilier de sa communauté. Jeannie Gilbert et Irma Miron furent respectivement des pionnière de l'aviation et de l'éducation (dans ce dernier cas, au sud du Grand lac des Esclaves).
Enfin, un tableau est consacré à Ats’an Veh (Aile Grise), protagoniste d'une légende gwich’ine racontant son enlèvement par des Inuvialuits et sa revanche sur ceux-ci. Un septième personnage sera ultérieurement ajouté, indique Natalie Labossière, probablement membre d'une des nations inuites des TNO.
Des chansons et poèmes font la transition entre les scènes.