Les Américains de plus en plus intéressés : Les diamants canadiens

07 décembre 2001
0 Commentaire(s)
Le récent voyage de la délégation des Territoires du Nord-Ouest au Texas aura été profitable pour la compagnie Arslanian Cutting Works, spécialisée dans la taille et le polissage des diamants. L’entreprise a signé un contrat de 6,4 millions de dollars avec Sofer Jewellers de New York. Cette dernière entreprise verra à la distribution de diamants à travers les États-Unis.

L’obtention de ce contrat par Arslanian Cutting Works leur permettra, selon la directrice Hillary Jones, d’atteindre plus facilement l’objectif de faire passer le nombre d’employés de 30 à 50. Mme Jones croit aussi que la signature de l’entente accélérera la mise en marché de leurs produits au Canada et au Japon.

Mme Jones appuie d’ailleurs le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest dans sa croisade pour faire reconnaître les diamants canadiens comme étant taillés et polis au Canada. « « Personne dans le Nord n’est content de la décision du Bureau de la compétition. Les détaillants ne pourront même pas prouver que leurs diamants certifiés canadiens ont véritablement été extraits du sol canadien », argue-t-elle.