Chronique TNO Santé : Les allergies alimentaires

19 mai 2011
0 Commentaire(s)

 

On estime qu’environ 1,75 millions de personnes au Canada ont des allergies alimentaires. 56 % des Canadiens connaissent au moins une personne atteinte d’une allergie potentiellement mortelle. Les enfants sont les plus touchés. 5 à 6 % des enfants auraient des allergies alimentaires. Les allergies les plus fréquentes touchant les enfants en âge scolaire sont le lait (2,5 %), les œufs (2 %) et l’arachide (1 %). La majorité des enfants perdent leur allergie avant l’âge de sept ans. Nous voulons profiter de ce mois national de sensibilisation aux allergies alimentaires pour souligner l’impact significatif sur la qualité de vie des individus qui composent au quotidien avec les allergies alimentaires.

 

Qu’est-ce qu’une allergie alimentaire?

Une allergie alimentaire est une réaction excessive, voir exagérée, de notre système immunitaire en présence d’un aliment ou d’un additif alimentaire, qui est normalement inoffensif pour la majorité des personnes.

Au Canada, dix substances, que l'on désigne souvent comme les dix allergènes alimentaires prioritaires, sont responsables de la majorité des réactions allergiques sévères : les arachides, les noix, les graines de sésame, le soja, le lait de vache, les œufs, les fruits de mer (crustacés, mollusques et poisson), la moutarde, le blé et autres grains céréaliers contenant du gluten, et les sulfites. Toutefois, les allergies peuvent être causées par une grande variété d’aliments (au-delà de 160 aliments).

 

Généralement, on appelle « allergène » l’aliment qui déclenche une réaction allergique chez une personne. Ce sont en réalité certains constituants des aliments (les protéines) qui sont reconnus par le système immunitaire et provoquent le déclenchement d’une telle réaction.  Ces protéines allergènes sont habituellement très stables à la chaleur (il existe des exceptions à déterminer avec l’allergologue), ce qui explique pourquoi un aliment reste la plupart du temps allergène même après sa cuisson.

 

Quels sont les symptômes d’une réaction allergique?

Lorsqu'une personne est exposée à un allergène, les symptômes d'une réaction peuvent se manifester rapidement, leur intensité évoluant de légère à grave en peu de temps. La forme de réaction allergique la plus grave de toutes est appelée « anaphylaxie ». Au nombre des symptômes figurent des difficultés respiratoires (difficulté à parler ou à avaler), une chute de la pression artérielle ou un état de choc (anxiété, détresse, étourdissements, pâleur) pouvant entraîner une perte de conscience et même la mort.

 

Comment traiter les allergies alimentaires et les réactions allergiques aux aliment ?

Il n'existe actuellement aucun traitement curatif des allergies alimentaires. La seule solution consiste à éviter complètement la substance allergène en cause. Le traitement d'urgence indiqué de l'anaphylaxie (réaction allergique grave aux aliments) comprend, entre autres, l'injection d'adrénaline, que l'on peut administrer grâce à un auto-injecteur. L'adrénaline doit être administrée dès les premières manifestations des symptômes d'une réaction allergique grave. L'injection est suivie d'un traitement complémentaire et d'une période d'observation à la salle d'urgence d'un hôpital. Si votre allergologiste a diagnostiqué une allergie alimentaire et vous a prescrit de l'adrénaline, assurez-vous de toujours avoir sur vous votre auto-injecteur et utilisez-le conformément aux recommandations de votre médecin.

À titre de prévention, il est important de porter en tout temps un bracelet indiquant les aliments auxquels vous êtes allergiques et surtout avoir sur vous votre auto-injecteur.

 

Sources :

Allergie alimentaires, Santé Canada, www.sc-hc.gc.ca

Association québécoise des allergies alimentaires, www.aqaa.qc.ca