Jeux du Canada 2011 : Les Franco-Ténois y seront

10 février 2011
0 Commentaire(s)
Gabrielle DesForges se sent prête à représenter les TNO, après une médaille d'argent gagnée lors du championnat open de judo de Saskatchewan en janvier dernier. (Photo : Courtoisie MD)

Gabrielle DesForges se sent prête à représenter les TNO, après une médaille d'argent gagnée lors du championnat open de judo de Saskatchewan en janvier dernier. (Photo : Courtoisie MD)

Du 11 au 27 février, les Jeux du Canada 2011 à Halifax permettront aux jeunes Canadiens et Canadiennes de s’affronter dans une panoplie de disciplines sportives. Les Franco-Ténois seront du nombre!


Ilona Gyapay et Gabrielle Desforges, deux jeunes athlètes des Territoires du Nord-Ouest, se rendront aux Jeux du Canada (JC) à Halifax, dès le 19 février prochain. Ilona Gyapay, de Hay River, est une athlète qui se démarque dans le ski de fond. De son côté, c’est au judo que Gabrielle Desforges ira montrer ce dont elle est capable.

Contactée par L’Aquilon, mercredi dernier, Ilona Gyapay a partagé être en intense préparation en vue des JC 2011. Depuis un mois déjà, elle s’entraîne six fois par semaine, en plus de participer à de nombreuses compétitions. Elle s’est rendue à Edmonton, la semaine dernière. Il faut mentionner que Ilona en est à sa première année universitaire en éducation physique et en kinésiologie, au campus Augustana, de l’Université de l’Alberta, il s’agit d’un programme qui combine son sport favori – le ski de fond – et ses études. Ses entraîneurs universitaires, Joan et Hans Skinstad, sont d’anciens athlètes olympiques d’origine norvégienne. Ce sera toutefois les entraîneurs de l’équipe des TNO, soit Mike Argue, Sheena Tremblay et Corey McLachlan, qui accompagneront la jeune fille et neuf autres jeunes skieurs des TNO aux JC 2011. « Corey McLachlan a déjà été mon entraîneur et je connais bien les deux autres », assure la jeune athlète qui pratique le ski de fond depuis un très jeune âge. Ses plus grands défis? Ilona est franche : la préparation mentale. « Je dois identifier le bon niveau de stress. Je dois éviter d’être trop stressée ou trop calme. Ça me demande beaucoup de discipline… », révèle l’athlète qui se fixe des objectifs de temps à atteindre plutôt que de viser une médaille. Elle souhaite aussi améliorer son sprint. Elle sera en compétition les 21, 22 et 24 février. Si tout se passe bien, elle se retrouvera à l’épreuve finale du 26 février.

Pour sa part, Gabrielle Desforges a des bonnes chances d’accéder à une médaille, affirme son entraîneur ténois, Mario Desforges. « Ça s’annonce bien pour Gabrielle, c’est sûr qu’on ne va pas là pour perdre! », dit-il en ajoutant toutefois que l’objectif est d’avoir du plaisir. « C’est juste une compétition après tout! », affirme-t-il. Âgée de tout juste 17 ans, l’entraîneur affirme que son athlète – présentement au Québec dans un programme de sports-études en judo – se développe à un bon rythme. Accumulant de 20 à 23 heures d’entraînement par semaine, la jeune fille a la chance de s’entraîner auprès d’anciens athlètes olympiques qui lui partagent un excellent bagage de connaissance. Blessée au bras lors d’un championnat en Saskatchewan, Gabrielle n’a pas cessé de s’entraîner et elle vient tout juste de recevoir l’accord du médecin afin de participer à la compétition. M. Desforges ne se dit pas inquiet de l’impact de cette blessure sur sa jeune athlète. « Elle a se concentre sur ce qui s’en vient et elle n’en parle pas beaucoup (de la compétition) », ajoutetil. Il a été impossible pour L’Aquilon d’entrer en contact avec la jeune fille, en raison des contraintes de tombée du journal. Les compétitions de la jeune fille se dérouleront les 23, 24 et 26 février.

Les Jeux du Canada d’hiver se déroulent tous les deux ans, en alternance avec les jeux d’été, depuis 1967. Cette année marquera une première dans l’histoire du judo ténois aux JC. En effet, jusqu’à ce jour, aucune équipe ténoise de judo ne s’y est rendue. Il est possible de suivre les JC 2011 sur le site Web de l’événement : www.canadagames2011.ca/fr/.