Dévolution : Le transfert de pouvoirs bien accueilli par l’Assemblée législative

13 juin 2013
0 Commentaire(s)

Le 5 juin dernier, l’Assemblée législative a approuvé de manière officielle l’entente de transfert des pouvoirs aux Territoires du Nord-Ouest des Terres et des Ressources.?

« C'est une journée historique pour les Territoires du Nord-Ouest », a déclaré le premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, Bob McLeod. Ce dernier a communiqué que « Les gens des TNO sont prêts à prendre en charge des décisions qui affectent leur avenir et leurs représentants nous ont donné un mandat clair ». Le politicien a dit se réjouir de la signature de l'accord avec ses partenaires gouvernementaux soient la Inuvialuit Regional Corporation, la nation métisse des TNO, le Sahtu Secretariat Incorporated, le Conseil tribal des Gwich'in, le gouvernement Tlicho ainsi que celui du Canada. Monsieur McLeod a laissé savoir qu’il y a toujours une main de tendue vers les Premières nations du Deh Cho et le gouvernement Akaitcho afin qu’elles se joignent aux discussions.?
Bob McLoed s’est dit particulièrement fier du processus que son gouvernement a suivi dans l'élaboration de cet accord.
Pour en arriver à une telle concordance, les gouvernements autochtones ont aidé à rédiger l'accord et ont décidé d'un processus de collaboration sur la terre et la gestion des ressources.
Rappelons que l'accord de dévolution permettra le transfert de la responsabilité de terres publiques, de l'eau et de la gestion des ressources du gouvernement fédéral au gouvernement territorial. Le 1er avril 2014 marquera la date butoir pour « ce changement de mains » des responsabilités.
Cet accord de dévolution est le seul aux Territoires à avoir été soumis à une participation du public avant son approbation, en plus de représenter l’unique à être amené à un vote de tous les membres de l'Assemblée législative. Le gouvernement ténois est distinct des autres autorités politiques au Canada en ce qui a trait au partage des revenus des ressources des terres publiques ».??Depuis mars 2013, qui signifiait l'annonce de la fin des négociations, le GTNO a tenu plus de 45 réunions publiques et des intervenants de toutes les régions se sont déplacés pour répondre aux questions sur les avantages de la dévolution. ??