Supersoccer : Le sourire, la ruse des Renards

L’équipe de 6e année de soccer de l’école Allain St-Cyr a fait toute une impression durant le tournoi Supersoccer qui s’est déroulé à Yellowknife du 20 au 24 avril 2016.
 

C’est la classe de 6e année de M. Bilodeau en entier qui s’est présentée au tournoi Diavik Supersoccer durant la fin de semaine passée. Sept garçons et cinq filles formaient l’équipe des Renards de l’école Allain St-Cyr. Leur entraîneure, Ingrid Wood, raconte que ce sont les jeunes qui ont voulu rester soudés et défier le reste des équipes masculines avec une formation mixte.
« Ils se connaissent très bien, les garçons apprécient le jeu des filles et les filles sont contentes de jouer dans une équipe avec plus de joueurs, explique Wood. C’est les élèves qui voulaient jouer ensemble. »
Selon Wood, une des qualités de cette équipe c’est justement leur esprit d’équipe, et le fait qu’ils soient toujours contents d’être sur le terrain : « Ils ont gagné leurs matchs préliminaires avec beaucoup de buts d’avance, ils se sont rendus jusqu’en demi-finale. Après le choc de la défaite face à l’école Range lake, ils étaient souriants et avaient le bon esprit sportif. »
Au terme des matchs préliminaires, les Renards étaient premiers de leur groupe, accumulant quatre victoires. Ils ont ensuite gagné leur quart de finale contre l’école Princess Alexendra de Hay River avec leur troisième jeu blanc du tournoi. En demi-finale, ils se sont inclinés face à Range Lake North, 5 à 3. Une équipe qu’ils avaient battue 4 à 2 durant les joutes préliminaires. Cette année, c’est cette équipe de l’école Range Lake North qui a été sacrée championne après une victoire face à l’équipe de Lutsel k’e en finale.
Ingrid Wood assure que c’est un plaisir d’entrainer cette équipe, et que les jeunes ont intensifié leur entrainement au cours des dernières semaines. « Nous avons travaillé sur la stratégie, les passes, et l’esprit d’équipe. Avec des pratiques le matin et après l’école. Les joueurs avec le plus d’expérience ont porté beaucoup de soutien aux autres. Il y a un bon esprit de mentorat entre eux », de constater l’entraîneure.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.