Le projet hydroélectrique Taltson : Le projet hydroélectrique Taltson

24 mars 2011
0 Commentaire(s)

Le projet d’expansion hydroélectrique de la rivière Taltson a été jugé non viable, pour le moment.


Le projet d’expansion du barrage de la rivière Taltson a été remis sur les étagères à la suite d’un examen sur le plan économique. Le président de la Northwest Territories Power Corporation (NTPC), Brendan Bell, a quant à lui annoncé que les promoteurs allaient se lancer à la recherche de nouveaux partenaires dans ce dossier.

« Nous sommes à la recherche d’autres partenaires. Nous regardons du côté du gouvernement et de PPP Canada Inc. Nous examinons aussi le secteur privé, que ce soit du côté des consommateurs ou de celui des partenaires », soulève M. Bell. Il ajoute que des rapprochements avec des projets miniers futurs aux Territoires du Nord-Ouest seront aussi explorés. Les communautés sont aussi dans la mire des promoteurs de ce projet : « Cela a du sens parce que les communautés ne font pas face aux mêmes problèmes reliés à leur durée de vie [que les mines] », dit-il.

C’est le premier ministre Floyd Roland qui a annoncé, le 2 mars dernier, que de « récentes discussions avec les mines de diamants avaient clairement démontré que leur durée de vie collective et leur engagement à acheter de l’énergie ne pouvait pas, à eux seuls, assurer le financement et la construction du projet pour le moment. » Ce que M. Bell approuve : « Nous avons besoin de sécuriser une garantie à long terme avec les mines. » Chose impossible, du moins, dans l’immédiat.

« Nous pressons pause sur le processus de réglementation, nous continuerons à donner des mises à jour », partage M. Bell. Celui-ci précise que l’on doit toutefois faire vite puisque le tic-tac de l’horloge de vie des mines se fait toujours entendre : « Chaque année que nous perdons est une année de vie perdue pour les mines et nous avons besoin d’elles. Sur le plan des revenus, ces années sont très précieuses. »

Jusqu’à ce jour, près de 13 millions de dollars ont été dépensés dans ce projet. « Si nous ne continuons pas ce projet, évidemment, certains [de ces investissements] seront perdus. Mais, là encore, nous avions des dépenses à effectuer dans ce projet, qu’il prenne de l’expansion ou non », assure M. Bell.

Le projet d’expansion de la rivière Taltson suggèrerait qu’une nouvelle ligne de transmission de 690 kilomètres débute d’une nouvelle centrale hydroélectrique, près de Twin Gorges, au sud de Lutselk’e, et qu’elle se rende aux mines de diamants. Le projet est présenté par la Dézé Energy.