PFCNO : Le prochain sera à Yellowknife

13 novembre 2014
0 Commentaire(s)
En avant à droite, la ministre du Développement social et de la Famille, Amber O'Reilly (Photo : Jeunesse TNO)

En avant à droite, la ministre du Développement social et de la Famille, Amber O'Reilly (Photo : Jeunesse TNO)

Un événement d'initiation à la vie politique
 

C'est à Yellowknife en novembre 2015 que se tiendra la 25e édition du Parlement franco-canadien du Nord et de l'Ouest (PFCNO). La nouvelle a été annoncée la fin de semaine dernière lors de la plus récente l'édition de l'événement, à Régina.
Le PFCNO réunit annuellement des jeunes francophones de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, de la Colombie-Britannique, du Yukon et des TNO. Il s'agit d'une simulation des différentes activités parlementaires, comme l'adoption de projets de loi et la mise au point de stratégies politiques. La dernière édition, à Régina, a rassemblé 55 jeunes et six organisateurs, aux dires de l'Association jeunesse fransaskoise, qui était l'hôtesse de l'événement.
Les provinces et territoires sont à tour de rôle les hôtes de l'événement, mais pour des raisons qu'on ignore pour l'instant, les Territoires du Nord-Ouest avaient manqué leur tour à plusieurs reprises. « L'annonce a été faite durant la session parlementaire à Regina et les commentaires ont été très positifs, de dire le coordonnateur de Jeunesse TNO Nuka de Jocas-McCrae. De notre côté, à la Fédération franco-ténoise, nous sommes tous partants pour ce beau projet. Rares sont les [occasions] pour les jeunes Canadiens de venir ici. À ce PFCNO, nous n'appliquerons par les règles ténoises du gouvernement de consensus, mais ils pourront quand même mieux comprendre les réalités des TNO, qui sont vraiment une place méconnue. »

Une expérience enrichissante
À peine de retour de Regina, Nuka de Jocas-McCrae s'active déjà à rassembler le financement pour l'événement, notamment auprès de Patrimoine canadien et du ministère des Affaires intergouvernementales. À d'autres titres, le gouvernement ténois et la ville de Yellowknife pourraient être des partenaires.
À Regina, du 6 au 9 novembre, les Territoires du Nord-Ouest étaient représentés par Jacqueline Brasseur, Amber O'Reilly et Nadia Wood.
Amber participait pour une troisième fois au PFCNO, une seconde en tant que ministre, cette fois, du Développement social. « J'ai présenté, explique-t-elle, un projet de loi sur l'implantation d'un système de garderies gratuites à inscription obligatoire. » Quant à Nadia Wood, élève de 11e année à l'école Allain St-Cyr, elle en était à sa première expérience et l'a bien appréciée.