Chronique Santé TNO : Le don d'organes, un cadeau d'une valeur inestimable!

03 mai 2012
0 Commentaire(s)


Au Canada, la dernière semaine complète d'avril est la Semaine nationale de la sensibilisation aux dons d'organes. En cette occasion, je lisais l’histoire d’Anaïs, cette jeune fille de 13 ans et demi du sud de la France, qui en mai 2008 avait été informée sur le don d'organes lors de présentations tenues dans son école. Elle avait tenu spécialement à être présente lors de cette séance d’information alors qu'elle n'était pas dans la classe qui y assistait; elle avait posé beaucoup de questions au coordinateur hospitalier, pendant et après cette séance.
Trois mois plus tard, Anaïs se trouvait, à la suite d’un accident de la route, en état de mort encéphalique au service de réanimation où œuvrait ce même coordinateur. Les parents, avisés de la décision de leur fille quant au don, ont respecté sa volonté.
Cette année, lors d'une conférence organisée par des élèves d’une école située dans la région de celle d’Anaïs, un monsieur dans l'assistance a témoigné : c'était le papa d'Anaïs! Il a évoqué l'accident et parlé du don consenti par lui et sa femme pour respecter la volonté de leur fille laquelle, a-t-il dit, avait fait leur « éducation » sur ce sujet. Ce papa a terminé son témoignage sur une phrase qui a bouleversé jusqu'aux larmes toute l’assistance : « Je pleure ma fille de joie, car par delà la mort, Anaïs a sauvé sept enfants : ma fille est une héroïne! »

Saviez-vous que?
- Un corps donné peut sauver jusqu’à 12 vies, sans parler de nombreux tissus qui peuvent être prélevés;
- Selon l'Association canadienne de la transplantation (2009), on estimait à 4 330 le nombre de personnes au Canada en attente d'un organe, 2 083 transplantations ont eu lieu et 1 541 d'entre elles ont été rendues possibles grâce à seulement 486 donneurs décédés. Malheureusement, 303 personnes sont mortes en attendant une transplantation.

Que donner, pour qui et pourquoi?
Il existe plusieurs maladies pour lesquelles la greffe est le traitement ultime : mucoviscidose, certains cancers, etc. Bien souvent, la seule solution consiste à remplacer l'organe endommagé. Le don d’organes permet de sauver des vies. Seuls certains organes ou tissus peuvent être donnés : le rein, le cœur, les poumons, le foie, le pancréas, l’estomac et les intestins, la moelle osseuse, la cornée, la peau, les valves cardiaques ou les artères.

Parlez-en à votre famille!
Trop peu de Canadiens et de Canadiennes parlent avec leurs familles de leur décision de faire don de leurs organes ou leurs tissus. Même si vous avez mis vos désirs par écrit en remplissant votre carte provinciale ou territoriale de donneur ou en vous inscrivant à un registre, il est vital que votre famille soit au courant de votre décision.

Étant donné que les soins de santé sont de compétence provinciale au Canada, chaque province à ses propres façons de gérer les registres de dons d'organes. Voici le lien pour les Territoires du Nord-Ouest

NORD DE L’ALBERTA, TERRITOIRES DU NORD-OUEST ET NUNAVUT
http://www.albertahealthservices.ca/services.asp?pid=service&rid=4535
H.O.P.E. (Human Organ Procurement Exchange)
Edmonton 1-866-407-1970