L’Association francophone de Fort Smith commence quelques projets : Le Phénix de l’Association francophone

20 novembre 2014
0 Commentaire(s)
De gauche à droite : Nicholas (responsable des affaires d’immigration), Marie-Christine Aubrey (présidente de l’Association francophone) et Jean De Dieu (président de la FFT) en rencontre pour établir un plan d’action.

De gauche à droite : Nicholas (responsable des affaires d’immigration), Marie-Christine Aubrey (présidente de l’Association francophone) et Jean De Dieu (président de la FFT) en rencontre pour établir un plan d’action.

La FFT et l’Association sont prêts à travailler ensemble pour élaborer des projets en français pour les enfants.

 L’Association francophone de Fort Smith désire élaborer quelques projets pour les enfants du programme d’immersion française aux écoles primaire et secondaire Joseph Burr Tyrrell (JBT) et Paul William Kaeser (PWK). Jean De Dieu et Nicholas, respectivement directeur général et responsable des affaires d’immigration de la Fédération franco-ténoise, ont été de passage les 13 et 14 novembre afin d’évaluer les besoins et d’offrir leur soutien.


La situation à Fort Smith
Depuis maintenant trois ans, l’Association francophone de Fort Smith ne reçoit plus de financement de Patrimoine Canada. Marie-Christine Aubrey, présidente de ladite Association n’a plus de moyens financiers et n’a plus d’employé permanent : « Fort Smith est composé de jeunes parents qui n’ont plus de temps pour s’impliquer entre le travail, les enfants et les activités familiales et sportives, dit-elle. Je suis prête à passer le flambeau après 20 ans d’implication, mais personne ne veut reprendre l’Association en charge. »
La présidente constate également que les besoins ne sont plus les mêmes qu’avant. À présent, il faut concentrer les efforts pour développer des activités sociales et artistiques par et pour les enfants sous forme de petits projets. Créer des films, enseigner des techniques de peinture et organiser des soupers style « pot-luck » sont des exemples d’activités dont l’Association anticipe la réalisation.


Ce que la FFT peut faire
Jean-de-Dieu, directeur général de la Fédération franco-ténoise, se dit prêt à soutenir les francophones et les francophiles de Fort Smith par l’entremise de l’Association. Il désire « être présent sur le terrain pour les parents et pour les enfants du programme d’immersion française ». C’est dans cette optique qu’il a visité Fort Smith en compagnie de son collègue Nicholas, responsable des affaires d’immigration de la Fédération, et qu’ils sont finalement repartis le 14 novembre avec ces objectifs concrets en tête.