Annonce ministérielle : Le Nord, plus grand encore

21 février 2013
0 Commentaire(s)

Projet d’attraction d’investissement, campagne publicitaire panterritoriale, le CDÉTNO n’en finit pas de rendre le Nord plus grand encore.

Leona Aglukkaq, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor) a annoncé le 19 février à Yellowknife, un investissement visant le potentiel économique offert aux marchés francophones aux Territoires du Nord-Ouest. Cet investissement de 350 000 $ versé par CanNor a été sollicité par le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest (CDETNO) afin de promouvoir les nouvelles possibilités économiques qu'offrent les TNO.
Andréanne Laporte, la directrice générale de l’organisme francophone, s’est dite enthousiaste de pouvoir une fois de plus bénéficier du soutien financier pour mettre en œuvre les projets. « C’est formidable de voir ses projets financés, mais en même temps, les projets du CDÉTNO cadrent parfaitement avec les orientations et les objectifs du programme de CanNor et du gouvernement du Canada », suggère Mme Laporte.
Durant sa présentation, la ministre Aglukkaq a déclaré que cet investissement permettra de faire connaître aux investisseurs potentiels le secteur de la mise en valeur des ressources du Nord et ainsi de renforcer le fondement du développement économique des Territoires du Nord-Ouest. Pour le CDÉTNO, l’enjeu est de mieux faire connaître les occasions économiques dans certains secteurs clés au nord du 60e, tel que l’exploitation des ressources naturelles.
« Au fil des ans, on a bâti une stratégie efficace dans différents secteurs de l’économie : l’an passé on a accueilli des investisseurs du nord du Québec tandis que cette année nous partons faire une mission commerciale avec des entreprises ténoises pour concrétiser des liens d’affaires avec le nord du Québec », mentionne Andéanne Laporte, qui assure que cette démarche sera bénéfique pour la communauté nordique au sens large.


Une vision nordique
Le même jour, le CDÉTNO a également lancé la poursuite de sa campagne de promotion panterritoriale avec ses partenaires de longue date : le carrefour Nunavut et l’Association franco-yukonnaise (AFY). Après des efforts ciblant un public de salons professionnels, de foires touristiques, le nouveau volet de la campagne promotionnelle qui démystifie l’offre touristique des territoires auprès des francophones s’invitera directement dans le salon de monsieur et madame Tout-le-Monde. Grâce au truchement de la publicité télévisée, ce n’est plus à certains initiés que l’on va exposer le Grand Nord, mais bien à la population francophone du Canada. La gestionnaire de développement touristique du territoire du Yukon, Annie-Claude Dupuis, explique que les nouvelles publicités télévisées et en ligne sont la grande nouveauté de la campagne. « On voulait justement avoir un impact plus étendu. On a choisi les émissions qui peuvent correspondre au profil des visiteurs dans les territoires, et on a un impact sur plusieurs milliers de personnes au Québec, et partout au Canada, car on sait bien que les chaines diffusent à la grandeur du pays. »
La campagne publicitaire qui vante les mérites des destinations nordiques tout en respectant l’authenticité et les particularités des trois territoires canadiens bat son plein jusqu'à la fin mars 2013.