Les Francos se plaignent : Langues officielles

14 juillet 2000
0 Commentaire(s)
Personne n'était disponible pour émettre de commentaires à propos du rapport annuel du Commis-sariat aux langues des T.N.-O. pour l'année 1998-1999. Judy Tutcho a terminé son mandat le 30 juin et la nouvelle commissaire, Fibbie Tatti, doit prendre connaissance du dossier. Les statistiques démontrent que le nombre de plaintes a manifestement augmenté en 1999 par rapport à 1997-1998. Le total des plaintes déposées a triplé de 18 à 60 en un an. Les francophones ont déposé la majorité des plaintes : 90 pour cent d'entre elles concernaient le français. Le reste se répartit à parts égales entre les langues chipewyan, l'esclave du Nord, le dogrib et l'inuktitut à 1,67 pour cent. L'année précédente, 83 pour cent des plaintes avaient rapport à l'usage de langues autochtones tandis que seulement 17 pour cent des 18 plaintes se rapportaient au français. Des 60 plaintes reçues, une a été entièrement réglée au Commissariat et 53 autres ont été renvoyées au ministère ou à l'organisme concerné. Le rapport indique que le Commissariat a considéré ces plaintes réglées et qu'il n'a pas eu lieu d'intervenir davantage.

En additionnant les plaintes et les demandes de renseignements, le français représente 33 pour cent de la charge de travail du Commissariat, suivi de l'anglais à 13 pour cent. Les commissions et organismes du GTNO étaient principalement concernés, suivi des conseils et établissements scolaires.

Plus de la moitié des dossiers provient de Yellowknife, suivi de Fort Smith (12 pour cent) et du delta du Mackenzie (7 pour cent). Environ 18 pour cent des dossiers proviennent de l'extérieur des Territoires.

Fait saillant : le rapport annuel a été publié en anglais et en français. L'année précédente, il avait été publié uniquement en anglais, ce qui a porté la Fédération Franco-TéNOise à déposer une plainte.
Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages