Secrétariat aux affaires francophones : Lancement de la trousse de l’offre active du GTNO

30 juillet 2015
0 Commentaire(s)
La Commissaire aux langues par intérim Shannon Gullberg et le directeur général du Secrétariat des affaires francophones étaient réunis le 23 juillet pour présenter la trousse de l'offre active. (Crédit photo: Noémie Bérubé)

La Commissaire aux langues par intérim Shannon Gullberg et le directeur général du Secrétariat des affaires francophones étaient réunis le 23 juillet pour présenter la trousse de l'offre active. (Crédit photo: Noémie Bérubé)

Neuf mois après le début de son élaboration, le Secrétariat aux affaires francophones a lancé, le 23 juillet, la nouvelle trousse destinée au personnel de première ligne du gouvernement ténois.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre continue du Plan stratégique sur les communications et les services en français que la trousse de l’offre active a vu le jour.
Au cours d’une brève présentation à laquelle assistait la Commissaire aux langues par intérim, Shannon Gullberg, des membres du gouvernement ténois et des intervenants francophones de divers organismes, une vidéo a été présentée faisant état des particularités de la trousse.
Cette dernière consiste en une ressource visant à aider les ministères et les organismes gouvernementaux à offrir leurs services en français au public. La dite trousse inclut un guide de référence rapide pour le personnel de première ligne, des documents d’affichage et un DVD de formation du personnel.


Des changements
Concrètement, vous constaterez des changements dans trois cadres couvrant tous les aspects de la prestation des services en français par le gouvernement des TNO : le service direct, les services divers et le service d’interprétation. Par exemple, lors du traitement de vos demandes sur place, un carton mentionnera que vous pouvez être servis en français. Il se peut également que des modifications soient apportées dans votre signature de courriel afin qu’elle soit bilingue. Enfin, vous pourrez recevoir l’aide d’un service d’interprétation durant vos communications.
Le directeur général du Secrétariat aux affaires francophones, Benoit Boutin, a souligné que la prochaine étape est d’informer le citoyen qu’il y a un service disponible pour lui : « C’est une chose d’offrir le service, cela en est une autre d’informer le citoyen qu’il y a un service en français. L’objectif de tout cela est de s’assurer que le citoyen sait qu’il y a des services en français et qu’il peut y avoir recours. »
 

Effectif dès l’automne
Dès l’automne, l’offre active sera effective dans certains ministères, d’autres l’appliqueront plus tard. Rappelons que tous les plans de fonctionnement pour les services en français des ministères sont quinquennaux. Monsieur Boutin répète à quel point « l’offre active est importante pour le gouvernement comme pour les francophones ».
Les organismes francophones, tels que le Conseil de développement économique des Territoires du Nord-Ouest et la Fédération franco-ténoise, ont été consultés ainsi que l’ensemble des ministères, des spécialistes en communication du gouvernement des TNO et certains citoyens du Nord. Le tout pour garantir que le produit final satisfait tout le monde.
Benoit Boutin conclut en mentionnant la fierté de cette réalisation qui améliorera la qualité de vie des francophones : « Je suis vraiment très fier de la trousse qui a été créée. »