Sur les planches : La saison de l’échasse

25 janvier 2018
Habitats, présenté au NACC le 27 janvier à 16 h. (Courtoisie : IK)

Habitats, présenté au NACC le 27 janvier à 16 h. (Courtoisie : IK)

Isabelle Kirouac et Nayana Fielkov proposent une performance interdisciplinaire pour un public familial.
 

À la croisée du burlesque et de la poésie, Habitats, présenté au Northern Arts and Cultural Center le 27 janvier à 16 h, traite du chez-soi et de l’ailleurs, et du chemin à parcourir pour que le second devienne un peu le premier.
Le spectacle sans parole conçu et interprété par Isabelle Kirouac (sur quatre échasses) et Nayana Fielkov, qui mélange danse contemporaine, comédie physique, cirque et théâtre d’ombres, s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes. S’inspirant aussi du contact improvisation, il explore les possibilités chorégraphiques du duo.


« La prémisse d’Habitats, explique l’artiste vancouvéroise Isabelle Kirouac, est l’arrivée d’une femme avec son chariot dans un lieu qui est fictif, mais qui est aussi un théâtre. Elle rencontre un lapin géant qui au départ était inanimé. Au départ, elle est un peu terrifiée, mais en dansant, ils s’en vont dans un univers magique. »


Le thème du scénario illustre la vie des artistes en tournée, qui se retrouvent dans des lieux inconnus qu’ils doivent apprivoiser en affrontant leurs peurs. Mais ce schéma de découverte peut s’appliquer à bien d’autres situations, notamment aux migrations. « Il y a une histoire, précise Isabelle Kirouac, qui interprète le personnage du lapin géant, mais elle n’est pas linéaire, et le message est un peu abstrait ».

Genèse créatrice
Cette découverte de l’ailleurs, sinon de l’autre, est dans l’œuvre, mais aussi dans la création, puisque Mme Kirouac n’avait jamais travaillé auparavant avec une comédienne, en l’occurrence Nayana Fielkov, qui interprète une clown, mais éloigné du créneau circassien classique : « Nous avons créé le show à deux, avec nos façons différentes de travailler. Mon travail est plus abstrait, là c’est un mélange.»


L’utilisation non-stop de quatre échasses a contribué à modeler la chorégraphie. « Ça donne beaucoup de possibilités, précise Isabelle Kirouac, mais en même temps, tu ne peux pas trop utiliser tes mains, tu ne peux pas prendre d’objets, ça a des limitations. »


Le spectacle présenté par l’Association franco-culturelle de Yellowknife s’enrichit du théâtre d’ombres de Heather Dawn Sparks et de la musique composée par Martin Reisle.

Oiseaux
Vancouver accueillera du 19 au 26 août prochain le Congrès ornithologique international. Pour cette occasion, des artistes de plusieurs disciplines s’associeront pour le défilé Bird on parade, et présenteront une production s’inspirant des mouvements des oiseaux locaux. La troupe de marionnettistes de Vernon Runaway Moon Theatre participera à cet événement. À l’instigation de cette troupe, Isabelle Kirouac donne à Yellowknife des ateliers de danse acrobatique aux membres de la Yellowknife Dance Collective, qui pourraient plus tard monter un défilé parallèle ou participer à celui de Vancouver.


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.

Suivez-nous
Changer de ville
Sondage

Aucun sondage sur le site présentement!

Voir tous les résultats des sondages