Chronique TNO Santé : La prévention de la grippe: c'est l'affaire de tous.

20 octobre 2011
0 Commentaire(s)

Chaque année, la grippe touche de 5 à 15 % de la population canadienne. Bien que la majorité des personnes infectées se rétablissent, la grippe entraîne en moyenne 20 000 hospitalisations et de 2 000 à 8 000 décès au Canada chaque année.

Le vaccin antigrippal offre la meilleure protection
Même si l’efficacité n’est pas complète, le vaccin antigrippal combiné au lavage périodique des mains sont les meilleurs moyens de se protéger et de protéger les autres contre le virus. Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) incite tous les Canadiens de plus de six mois à se faire vacciner.
Les enfants sont les principaux transmetteurs d’influenza (le virus de la grippe). Leurs symptômes étant moins aigus que ceux des adultes, les parents y portent moins attention. Résultat : les enfants ne sont pas isolés et hop! maman l’attrape, et peut-être aussi grand-papa, qui habite une résidence. Il n’en faut pas plus pour provoquer une éclosion dans une population à risque de complications. Il est particulièrement important que les professionnels de la santé se fassent vacciner pour assurer leur propre protection et celle de leurs patients.

Faites-vous vacciner sans tarder
Chaque année, un nouveau vaccin adapté aux nouvelles souches du virus de l’influenza est mis au point. Cette année, le vaccin vous protège contre trois souches de la grippe, y compris celle de la grippe H1N1. Il est préférable de se faire vacciner contre l’influenza le plus tôt possible, soit entre les mois d’octobre et de décembre, avant que le nombre de cas de grippe n’augmente au Canada. Il offre une protection complète en deux semaines environ suivant l’inoculation.

Voici une liste des personnes à risque élevé de complications liées à la grippe qui devraient recevoir le vaccin contre la grippe :
- les enfants âgés de six mois à cinq ans;
- les femmes enceintes;
- les adultes de 65 ans et plus;
- les personnes qui souffrent d’embonpoint extrême;
- les résidents d’établissements de soins aux malades chroniques, peu importe leur âge :
- les personnes qui souffrent de problèmes de santé chroniques, comme une pneumopathie (y compris l’asthme), une maladie du cœur, le diabète, une maladie du rein ou le cancer.

De plus, les personnes susceptibles de transmettre la grippe à ces personnes à risque élevé devraient également se faire vacciner contre la grippe, notamment :
- les travailleurs de la santé;
- les personnes qui côtoient régulièrement une personne souffrant d’une maladie chronique et qui résident dans le même logement;
- les familles avec des bébés de moins de six mois ou qui attendent un bébé;
- les personnes qui fournissent régulièrement des services de garde à des enfants âgés de moins de 24 mois;
- les personnes qui travaillent dans des établissements fermés où résident des personnes à risque élevé.

Le vaccin est offert gratuitement et sans rendez-vous aux séances publiques telles que désignées par les cliniques de santé de votre région. Aux TNO, consultez les cliniques les plus proches dans vos collectivités ou le site du ministère de la Santé et des Services sociaux pour connaître le calendrier complet. Le vaccin est la meilleure protection pour vous et pour ceux qui vous côtoient contre le virus de la grippe.

Source :
Agence de la santé publique du Canada : Influenza (la grippe) :le vaccin antigrippal [en ligne].