Paddlefest de Fort Smith : La passion des rapides

02 août 2012
0 Commentaire(s)
Leif Anderson pratiquant en duo avec un initié. Une aventure mémorable. (Photo :Courtoisie de C.B.)

Leif Anderson pratiquant en duo avec un initié. Une aventure mémorable. (Photo :Courtoisie de C.B.)

Les amoureux de la pagaie auront de quoi se réjouir dans les prochains jours. Le Paddlefest de Fort Smith ouvre ses rapides du 31 juillet au 6 août prochain.

Les rapides de la rivière des Esclaves, à Fort Smith, sont un endroit propice au kayak et au canotage. Pas surprenant que c’est là que se tient, depuis cinq ans, un important festival de descente en eau vive. Le Paddlefest qui, à la base, a été créé afin de contrecarrer un projet de barrage hydroélectrique, est maintenant bien rodé. Plus de 175 participants ont assisté aux courses et aux cours de perfectionnement dans les deux dernières années.
« La rivière des Esclaves est un des plus beaux endroits pour le kayak en eau vive au monde », affirme Kirsten Bradley, coordonnatrice de l’événement.

Si le but initial du club de pagaie de Fort Smith était d’amener plus de gens à la rivière, à voir les pélicans d’Amérique – un attrait de la région – et à s’approprier le territoire, c’est mission accomplie aujourd’hui. Plusieurs personnes de l’extérieur de la ville assistent même aux festivités. Christian Brideau de Hay River y prendra part, pour une deuxième édition cette année.
« La première fois que j’ai fait le Paddlefest, j’avais fait des cours d’escamotage pendant toute l’année. J’étais impatient qu’arrive l’été pour aller sur la rivière. Cela a vraiment été une expérience unique », confie-t-il.
Le kayakiste a déjà hâte d’enfiler combinaison et jupette pour affronter les rapides la fin de semaine prochaine. Il avoue même vouloir fonder un club de kayak à Hay River, un rêve qu’il caresse depuis quelque temps.

Accessible à tous
Contrairement à ce que l’on peut penser, il ne faut pas nécessairement être un expert pour se lancer à l’assaut de la rivière des Esclaves. Le festival est une occasion pour les débutants de suivre des formations et d’apprivoiser l’eau vive. De plus, des mordus du kayak, comme Leif Anderson de la Californie, proposent des randonnées en kayak double.
Quelques nouveautés sont également au programme de la 5e édition du Paddlefest.
« Nous offrons cette année des formations pour les pagayeurs intermédiaires, un nouvel élément dont je suis particulièrement fière. Il y aura aussi du rafting et de la planche à rame ainsi qu’une grande fête le samedi soir », ajoute la coordonnatrice.
Des activités sont également offertes pour les enfants, qui ne sont pas en reste et peuvent eux aussi tenter le kayak ou le canot.

Le festival de Fort Smith est une expérience incontournable pour les sportifs et amateurs de sensations fortes.
« Ce sera mon premier Paddlefest et je suis extrêmement excité. On m'en a parlé comme étant un évènement génial, alors j'ai vraiment très hâte. En plus que ce sera ma dernière fin de semaine aux TNO, je ne pourrais finir mon séjour plus en beauté je crois! », soutien Alexandre Pellerin, employé de Jeunesse TNO.