La même cafetière

08 décembre 2016

Le souffle francophone des TNO déménage… et retourne à la maison. La maison bleue pour tout dire.

Cela faisait 12 ans que le bureau de la direction de L’Aquilon ne partageait plus les mêmes locaux que la Fédération franco-ténoise et l’Association franco-culturelle de Yellowknife. Après 4 ans à Hay River et 8 ans à quelques coins de rue de la maison Laurent Leroux, la pression du marché immobilier de la capitale ténoise a réussi à stimuler ce déménagement depuis longtemps envisagé.


Depuis 2011, alors que L’Aquilon et la Société Radio Taïga ont fusionné, les deux médias francophones des TNO partageaient le même conseil d’administration, la même direction, et une même salle virtuelle de rédaction. Dès la mi-décembre, nous partagerons la même machine à café alors que les bureaux de l’hebdo rejoignent le sous-sol de la maison bleue dynamisé depuis 15 ans par la production quotidienne de Radio Taïga.


À la lumière des événements qui se déroulent à Saint-Jean de Terre-Neuve (Page 2) et du fait que nous allons de nouveau partager les mêmes espaces communautaires que la FFT, il me semble juste de réitérer l’indépendance de notre conseil d'administration par rapport au bras politique de la francophonie ténoise ainsi que l’intégrité de notre ligne éditoriale.


Qu’ils soient culturels, scolaires, économiques, ou politiques, les enjeux francophones seront toujours une priorité à décortiquer, analyser, rapporter et respecter.
 


Ajouter un commentaire
Vous désirez laisser un commentaire en tant que : Anonyme
Mon compte

Politique des commentaires

L'Aquilon désire encourager des débats intelligents et respectueux entre les utilisateurs de son site Web. Nous voulons créer une plateforme où divers points de vue et opinions peuvent être exprimés sur une vaste variété de sujets.

Cependant, nous avons décidé d'établir un mécanisme de modération complète. Ainsi, tout commentaire est lu et évalué par un modérateur avant d'être mis en ligne sur le site. La modération est effectuée par les membres du personnel de L'Aquilon, selon un horaire variable. Un délai plus ou moins long peut survenir entre l'envoi d'un commentaire et son autorisation.

D'emblée, tous les articles produits par les membres du personnel et par nos pigistes permettront aux lecteurs d'émettre un ou des commentaires. Cependant, il est possible que l'option de commentaire soit désactivée en raison d'un manque de disponibilité pour effectuer la modération ou lorsqu'un article perd de son actualité.

Voici les paramètres qui guideront les modérateurs : - Éviter tout propos discriminatoire, en suivant les principes de la Charte canadienne des droits de la personne. - Éviter tout propos qui constituerait du libelle ou pourrait être perçu comme étant diffamatoire.

- Éviter le langage abusif, les injures ou les insultes

En acceptant les termes de cette politique des commentaires, vous reconnaissez que le journal ne peut être tenu responsable pour la publication de vos commentaires.

Seuls les usagers inscrits et acceptant la politique des commentaires peuvent émettre un commentaire.