Un vent clownesque souffle à Smith : La grande séduction

12 février 2015
0 Commentaire(s)
Un heureux mélange de jeunes élèves ont assisté au spectacle des deux clowns.(Photo : Gaëlle St-Louis)

Un heureux mélange de jeunes élèves ont assisté au spectacle des deux clowns.(Photo : Gaëlle St-Louis)

 Les clowns Clopin Lanouille et Monsieur Nono sont venus à Fort Smith

L’Association francophone de Fort Smith, en collaboration avec l’Association franco-culturelle de Yellowknife (AFCY), a offert gratuitement un spectacle en français pour les élèves de l’école primaire JBT
Clopin Lanouille (Lise-Natalie Lepage) et M. Nono (Sean Bresser) se sont déplacés du Québec pour venir présenter leur « spectacle [de clowns] 100 % non-éducatif ». Ils ont d’abord cassé la glace à Yellowknife, puis à Hay River, avant d’atterrir dans la collectivité de Fort Smith, où ils ont littéralement « cassé la baraque ». C’est grâce à la collaboration entre Marie-Christine Aubrey, présidente de l’Association francophone de Fort Smith, et Étienne Croteau, directeur de l’Association franco-culturelle de Yellowknife, que les deux personnages québécois et australien ont pu performer dans le gymnase de l’école primaire JBT.
Le spectacle, qui devait être présenté totalement en français aux élèves d’immersion et de core french, s’est finalement ouvert à toute l’école dans les deux langues. Ce n’est qu’une vingtaine de minutes avant le début de l’évènement que les élèves anglophones se sont joints aux élèves du programme d’immersion. C’est parce qu’on ne savait pas qu’ils offraient leur spectacle dans les deux langues, explique Mme Aubrey. Initialement, c’était un spectacle en français pour les enfants qui parlent et qui comprennent le français, dit-elle. Je suis contente que tous les enfants de l’école aient pu en profiter, car au fond, ce qu’on veut c’est que tout le monde passe un bon moment.
Le spectacle s’est tout de même déroulé majoritairement en français, au grand plaisir des petits comme les grands. C’est aussi ça notre but, révèle Lise-Natalie alias Clopin Lanouille, on ne veut pas que ce soit un spectacle juste pour les enfants. On veut aussi que les parents et les enseignants rient avec nous.
Les deux clowns ont beaucoup apprécié leur passage aux Territoires et espèrent revenir l’année prochaine, idée à laquelle se réjouit également Mme Aubrey.